Vrai nom, Mariages, Enfants, Deuil, Brocante, Chats…

Sophie Desmarets reste à jamais une icône de la comédie en France. Mais connaissez-vous réellement l’actrice, qui aurait fêté ses 100 ans en 2022 ? Grosses Têtes, “Paroles prophétiques”, Titre de “marquise de Baroncelli-Javon”, “Journaux cochons”… et autres secrets.

Sophie Desmarets aurait fêté ses 100 ans le 7 avril 2022, mais sa vie s’est achevée il ya 10 ans, le 13 février 2012. Actrice charismatique, franche et loin d’être prétentieuse, elle a marqué tout une génération et était la premières’im les femme pos Grosses Tetes, à la fin des années 70. Mais que savez-vous de la comédienne? Secrets et parcours.

Sophie Desmarets : son vrai nom

Sophie Desmarets, Jacqueline Desmarets de son vrai nom, naît le 7 avril 1922 à Paris. Elle est la fille de Bob Desmarets, directeur du Vél d’Hiv et créateur de l’épreuve cycliste Les Six jours de Paris.

Sophie Desmarets, oubliée par son père

Un jour, alors qu’elle est encore une enfant, son père l’oublie dans les vestiaires d’une piscine, alors qu’il part nager pendant plusieurs heures. “J’attendais papa et j’ai lu des journaux cochons“, at-elle raconté avec humour dans l’émission On A Tout Essayé. Un sacré souvenir!

Sophie Desmarets : les “paroles prophétiques” qui ont changé sa vie

C’est à l’âge de 16 ans que la vie de la jeune femme bascule grâce à une seule rencontre. Le comedien Louis Jouvetvenu visiter une villa de Saint-Cloud appartenant à ses parents, aperçoit Sophie Desmarets et lui lance: “Vous, vous avez un physique de théâtre. Si un jour vous voulez jouer, venez me voir“.

Des paroles qui changent tout dans l’esprit de la future comédienne. “Sans ces paroles prophétiques, je n’aurais sans doute pas songé à embrasser une carrière à laquelle rien ne semblait me destiner. Être comédienne n’a jamais été pour moi une vocation, mais un métier comme un autre, que j’ai essayé d’exercer de mon mieux, en y mettant tout mon cœur, mais sans pour autant lui sacre ma vie de femme ifier“, at-elle confié dans ses mémoires, en 2002.

Elle décide alors d’intégrer sa classe au Conservatoire, en auditrice libre, puis étudie au cours du théâtre de l’Athénée, où Louis Jouvet officie en tant que professeur.

Sophie Desmarets: pourquoi elle a changé de prénom

C’est au tout début de sa carrière qu’elle décide de changer son prénom de scèneJacqueline, et de se faire appeler Sophie. La raison? A l’époque, elle trouve que le prénom Jacqueline est trop fréquent, contrairement à Sophie qui est alors plus rare…

Sophie Desmarets a reçu un prix sous pétain

Au début des années 40, elle obtient son premier role au cinemadans Premier Rendez-vous, d’Henri Decoin. En juin 1944, Sophie Desmarets remporte le Premier prix de comédie moderne au concours de sortie du Conservatoire. Si elle est critiquée, plus tard, pour avoir été récompensée alors que la Seconde guerre mondiale faisait rage et que le maréchal petin était au pouvoir, elle n’en a cure. “Ca vaut mieux que de l’avoir eu sous Fallières“, aurait-elle répliqué selon Télé 7 Joursen référence à l’ancien président de la République Armand Fallières, qui avait été à la tête de la France de 1906 à 1913.

Sophie Desmarets : l’endroit de son refuge (et de son mariage)

Durant la Seconde guerre mondiale, elle trouve refuge à Noirterre, une commune des Deux-Sèvres et y épouse René Froissant. Après sa mort, en 2014, le conseil municipal de Bressuire rebaptise la gare de la place de Noirterre en place Sophie Desmaretsafin de célébrer sa mémoire.

Sophie Desmarets : deuxième mariage et enfants

Avec René Froissant, elle devient mère d’une fille prénommée Catherine, qui voit le jour en 1946. En 1949, Sophie Desmarets divorce et épouse l’écrivain et critique cinématographique Jean de Baroncellifils du cinéaste Jacques de Baroncelli. Avec lui, elle devient marquise de Baroncelli-Javon, puisque le grand-père de son mari est le comte Hippolyte Alexandre Marie Augustin Raymond Baroncelli de Javon. Jean de Baroncelli et Sophie Desmarets donnent naissance à une fille prénommée Caroline.

Sophie Desmarets, première femme sociétaire des Grosses Têtes

Outre ses rôles au théâtre et au cinéma, c’est à la television qu’elle se fait davantage connaître du grand public, notamment pour ses apparitions dans les émissions Les Grands Enfants ou Numero 1, présentées par Maritie et Gilbert Carpentier. Elle est égallement la première femme à s’imposer dans les Grosses Tetes, au cote de Philippe Bouvarddès la fin des années 70, et brille lors de petits sketchs télévisés avec son amie, Jacqueline Maillan.

Sophie Desmarets tenait une brocante in Paris

A cette époque, cette passionnée de décoration possède égallement une boutique d’antiquites, située passage Choiseul, dans le 2e arrondissement de Paris. Si elle n’avait pas été comédienne, elle aurait d’ailleurs tenté de se lancer des études pour devenir architecte.

Sophie Desmarets, “désespérée” par la mort de son mari

maleheureusement, son mari Jean de Baroncelli meurt en 1998. Un deuil difficile pour la comédienne. “J’ai eu la douleur de perdre mon mari, j’étais très très désespérée“, at-elle confié dans l’émission On A Tout Essayé. Son ami, l’auteur de théâtre Pierre Barillet lui conseille alors de coucher sa douleur sur le papier. Il m’a dit: ‘Quand on a un problème, on écrit ou l’on va voir un psychiatry’. Les psychiatres, ce n’est pas tellement mon truc, alors j’ai écrit!“, at-elle raconté. Quatre ans après la mort de son mari, elle publie Les Mémoires de Sophie… dans lesquelles elle raconte bien plus de bonheurs que de malheurs!

Sophie Desmarets, fan de félins

Saviez-vous que Sophie Desmarets avait une passion dévorante pour les chats? L’actrice a vécu avec plusieurs félins qui répondaient aux noms de Mousseline, Cosette et D’Artagnan.

Mort de Sophie Desmarets

Plus de quinze ans après avoir joué dans son dernier film, Fallait pas!…de Gérard Jugnot, Sophie Desmarets décède, en 2012. Ses cendres sont inhumées dans le caveau familial au cimetière du Montparnasse à Paris, près de la tombe de Serge Reggiani.

Leave a Comment