Volleyball. Los angeles Ligue des champions et les choses sérieuses pour Amriswil.

Les choses sérieuses commencent mercredi pour Amriswil, dix jours avant d’entamer le championnat de LNA. Les Thurgoviens sont engagés dans les qualifications de la Ligue des champions.

Les joueurs d’Amriswil laissent eclater leur joie, lors du 2eme match de la finale des playoffs LNA du championnat suisse de volleyball.

KEYSTONE

Amriswil doit franchir trois tours pour atteindre la phase de poules de la principale compétition interclubs européenne, à chaque fois en matches aller-retour. Le premier obstacle est Mladost Brcko, que le champion de Suisse 2022 affrontera tout d’abord en Bosnie-Herzégovine.

Le vainqueur de ce duel, dont le match retour est prévu le mercredi 28 septembre, devra élever considérablement son niveau de jeu. Il se frottera en effet au Mladost Zagreb, club aux 20 titres de champion de Croatie. Le perdant de ce 2e tour qualificatif sera reversé en Coupe CEV.

Le triple champion de Suisse Neuchâtel UC ayant renoncé à s’aligner en Ligue des champions pour des motifs financiers et logistiques, la Suisse ne sera pas représentée dans la compétition-reine chez les dames. Le NUC prendra part à la Coupe CEV, tout comme le vainqueur de la dernière Coupe de Suisse Voléro Zurich (néo-promu dans l’élite).

Kanti Schaffhouse, Aesch-Pfeffingen et Guin seront pour leur part en lice en Challenge Cup chez les dames. Chez les messieurs, Chênois et Schönenwerd disputeront la Coupe CEV, le Lausanne UC et Näfels la Challenge Cup. Mais Amriswil est la seule formation helvétique engagée dès cette scène sur la scène continentale.

dom, ats

Leave a Comment