Un vote se déroule sur Anchor proposant de réduire les APY de l’UST de 19,5 à 4%

Probable changement de cap pour le protocole Anchor

Le protocol Anchorconnu pour ses rendements (APY) de 19,5% sur l’UST de Terra (LUNA), n’a pas été épargné par les derniers malheureux événements.

Effectivement, la plupart des liquidités qui avaient été déposées dans la pool ont été retirées par leurs utilisateursfaisant ainsi passer la valeur totale verrouillée (TVL) d’environ 19 milliards de dollars à 2,7 milliards de dollars à l’heure ou nous rédigeons ces lignes.

Fig. 1 – TVL du protocole Anchor du mois de février à aujourd’hui

La raison de cette baisse impressionnante est due au cours de l’UST, qui a d’abord connu des difficultés en s’éloignant de sa valeur repère de 1 dollar le soir du 9 mai, avant d’entamer une descente aux enfers qui l’a fait descendre jusqu’à 0,22 dollar sur la journée du 11 mai, du jamais vu pour un stablecoin de cette envergure.

Depuis, il oscille entre hausse et baisse, mais toujours sensiblement éloigné de sa valeur phare de 1 dollarce qui a fortement remué le marché dans sa globalité, déjà affaibli par une tendance baissière et un Bitcoin désormais sous le seuil symbolique des 30 000 dollars.

UST

Fig. 2 – Cours de l’UST du 8 mai à aujourd’hui

Aussi, afin d’avoir plus de contrôle sur les UST en circulation et pour limiter les possibilités d’attaque sur le protocole Anchor, une proposition a été soumise au vote sur la plateforme afin de réduire fortement les rendements’ proposés, faisant ainsi passer de 19,5 à 4%.

👉 Pour compendre ce que sont les stablecoins

La proposition en detail

Cette proposition, émise directement sur Anchor sous le nom « Emergency measures for restoring Terra peg » (mesures d’urgence pour réinstaurer le peg de Terra) a été mise en ligne hier par un ancien développeur du contrat initial d’Anchor et sera soumise aux votes de la communauté jusqu’au 18 mai.

Dans les grandes lignes, l’idée est de viser un taux d’intérêt à 4 % au lieu des 18 % actuels (auparavant 19,5 %, mais récemment réajustés de 1,5 %), avec un taux d’intérêt minimum à 3,5 %.

« Un UST hors de son peg de 1 dollar ne peut plus soutenir un taux d’intérêt annuel de 18%. La baisse temporaire des taux d’intérêt d’Anchor devrait empêcher l’épuisement de la réserve d’Anchor, empêchant ainsi l’entrée en circulation de nouveaux UST. Les taux d’intérêt pourraient être recalculés lorsque le depeg sera résolu. »

La proposition inclut d’autres mesures, davantage techniques, comme celle de multiplier par 1 000 la liquidité virtuelle de la pool de swap virtuelle Terra <> Luna ou encore de changer son rythme de réinitialisation à chaque bloc afin de diminuer les chances de glissement (slippage).

Pour Daniel Hongqui a soumis la proposition au vote, il s’agit la d’une mesure afin de limiter la casse, et qui à priori ne changera rien quant à l’attrait ou non des investisseurs :

« Bien que certains puissent prétendre que des taux d’intérêt plus élevés aident à réduire l’offre de UST en circulation, lorsque le stablecoin a déjà perdu la confiance du public en raison d’un depeg de deux era jours de sorts ir les de toute façon. »

À l’heure de l’écriture de ces lignes, 267 000 ANC (token nécessaire au vote sur Anchor) ont été utilisés afin de voter « Oui » à la proposition, et seulement 3 462 pour un « Non ». Les avis sont donc très majoritairement favorables, mais sont encore bien éloignés du quorum nécessaire de 10%.

👉 À lire égallement : Pourquoi le stablecoin UST s’est-il effondré et quel est l’avenir de l’écosystème Terra ?

Source : Forum Anchor

Sources graphiques : Fig.1 – Grafana ; Fig.2 – TradingView – UST/USDT

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l’actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c’est tout.

A proppos de l’auteur : Maximilien Prué

twitter-soothsayerdata

Passionné par le monde de la finance décentralisée et les nouveautés apportées par le Web 3.0, je rédige des articles pour Cryptoast afin d’aider à rendre la blockchain plus accessible à tous. Persuadé que les cryptomonnaies vont changer le futur très prochainement.
Tous les articles de Maximilien Prué.

Leave a Comment