“On se prépare et on attend”, Benoît Saint-Denis dans le flou sur son adversaire à Paris

Alors que Benoît Saint-Denis devait affronter Christos Giagos lors de l’UFC Paris, le 3 septembre, l’Américain a dû déclarer forfait suite à une blessure à la main. L’UFC va devoir trouver un nouvel adversaire pour ne pas se priver de “God of War” pour son premier événement sur le sol français. Ce qui n’est pas encore le cas. Mais le combattant reste confiant.

L’événement se rapproche mais les points d’interrogation s’accumulent. Moins d’un mois avant la première de l’UFC en France, le 3 septembre à Paris, un nouveau représentant français se retrouve dans le flou au sujet de l’identité de son adversaire lors de cet événement. Alors que Benoît Saint-Denis devait affronter Christos Giagos, un combat officialisé ces dernières semaines par l’UFC, l’Américain a dû déclarer forfait après s’être blessé à la main… en faisant le ménage.

>> Suivez toutes les soirees UFC avec les offres RMC Sport

“Alors que je nettoyais mon grill dans la poubelle, ma main a frappé un morceau de porcelaine brisé et ça m’a ouvert en coupant un tendon de mon petit doigt, raconte-t-il sur son compte Instagram. Malheureusement, vu la sévé de la blessure, j’ai dû me retirer de mon combat à venir à Paris. (…) J’ai dû subir une petite intervention chirurgicale pour rattacher mon tendon.”

Après Cédric Doumbé qui devra faire face à une autre opposition car affronter Darian Weeks ne rentre pas dans les critères du code sportif de la Fédération française (FMMAF), Benoît Saint-Denis doit donc lui aussi pour dénivers un dénivers un du 3 september. Et pour l’instant, ce qui paraît logique car le forfait de Giagos vient tout juste de tomber, l’UFC n’a pas encore trouvé la solution pour “God of War” (son surnom) pour ce qui sera le troisième de combat l’ancien membre des Forces spéciales de l’armée dans la plus grande organization de MMA.

“On n’a rien pour le moment, on se prépare et on attend”, explique le combattant français à RMC Sport. Avant de marquer sa confiance: “C’est l’UFC, ils vont trouver”. L’Espagnol Joel Alvarez et le Russe Magomev Mustafaev, qui font tous les deux partie de la même catégorie (les légers) et que la rumeur avait lié pour un combat à Paris, pourraient être deux options possible. L’événement approchant à grands pas, on devrait très vite en savoir plus. En attendant, celui qui va se marier le week-end précédant l’UFC Paris se prépare dans le flou.

Après le forfait de Manon Fiorot (combat contre Katlyn Chookagian reporté at l’UFC 280 le 22 octobre in Abu Dhabi), les incertitudes autour de l’adversaire pour Cédric Doumbé ou l’absence – on l’espère provisoire temps mais le rien ne bouge – sur la carte du “Lazy King” Abdoul Abdouraguimov mlgré le gros soutien populaire pour le voir signer, l’approche du premier événement UFC sur le sol français n’aura pas été de tout MMA reposça le.

Leave a Comment