« McGregor est devenu un riche cinglé qui vit de cocaïne, de whisky et d’hormones »

Du haut de ses 34 ans, Conor McGregor ne semble pas vraiment « s’assagir » et ne cesse de faire parler de lui. Le Notorious enchaine effectivement dérapages médiatiques et sorties polémiques ces derniers mois, au point que certains commencent même à se poser de grosses questions sur son état physique.

Seulement quelques jours après sa première offensive gratuite envers Hasbulla Magomedov, offensive stoppée par une incroyable répartie du jeune influencer de 19 ans, Conor McGregor a visiblement décidé de repartir en guerre. En temoigne son nouveau message relativement méchant sur « Mini Khabib »qui pour rappel souffre de rachistime (une maladie qui entraine un retard de croissance et des deformations osseuses).

Comme to son habitude, Habsulla n’a pas manqué de lui répondre, toujours aussi drôle. Le problème, c’est que cette nouvelle insulte de McGregor passe plutôt mal dans la mesure ou le Notorious s’attaque ni plus ni moins qu’au handicap physique du jeune homme. Et face à ce qui pourrait donc être qualifié de harcèlement, de nombreux internautes ont secoué l’Irlandais sur les réseaux sociaux.

Internet recadre sale Conor McGregor

Je ne serais pas surpris si Conor McGregor essaie vraiment de se battre contre Hasbulla. Comme Chael Sonnen l’a déjà dit, il est devenu un petit riche cinglé qui vit aujourd’hui de cocaïne, de whisky et d’hormones de croissance.

Conor s’embrouille vraiment avec un gamin d’un mètre et 19 ans ?

C’est juste triste et pathétique

Ça résume assez bien la carrière de Conor depuis le combat contre Mayweather.

McGregor est réellement en colère parce qu’Hasbulla a appelé son poulet de compagnie Conor McGregor ?

L’embrouille avec Hasbulla Magomedov est-elle la polémique de trop pour Conor McGregor ? Si le jeune influenceur sait parfaitement jouer des réseaux pour faire monter la température, le problème est que le Notorious fait de même… mais sans aucun filtre. Et parfois (souvent), ça va trop loin.

Leave a Comment