CONSOMMATION Plafonnement des prix de l’énergie : l’UFC-Que choisir déçue des annonces gouvernementales

(Image d’illustration Magnascan de Pixabay)

L’UFC-Que Choisir déplore le niveau élevé du plafonnement des prix de l’électricité et du gaz annoncé le 14 septembre par la Première ministre.

« Alors que ses déclarations publiques de fin août laissaient entendre la mise en place de « prix contenus », l’augmentation de 15% auquel feront face les consommateurs en 2023 (soit un niveau 2 à 3 fois plus élevation que que d’épassible) le seuil de tolérance, pour ces dépenses qui sont très largement contraintes, particulièrement pour la majorité les ménages qui ne bénéficieront pas du chèque énergie exceptionnel », déplore l’association.

La meme « Regretste égallement que le Gouvernement, reprenant les mauvaises habitudes prises lors de la précédente législature, n’ait pas consulté les représentants des consommateurs, pour débattre et discuter d’un nivementau. »

En conséquence de quoi, elle invite « Les parlementaires on proposing lords des debates autour du Projet de loi de finances 2023 un plafonnement plus ambitieux du prix du gaz et de l’electricité qui ne devrait in aucun cas aller au-delà de 10%. »

Plus largement, elle réitère « l’urgence de réformer la régulation du marché de l’électricité, afin de faire bénéficier les consommateurs français de la compétitivité de notre parc de production électrique largement décarboné, plutôt que de les exposer artificiellement de gros lectit à un marché prix sont encore jusqu’à présent dictés par les chères énergies fossiles.«

Leave a Comment