Tesla va proposer une assurance auto basée sur la qualité de votre conduite

Tesla propose une nouvelle formule d’assurance basée sur la qualité de conduite de ses utilisateurs. L’offre est disponible dans huit états en Amérique du Nord. Avant un lancement en Europe ?

Si Tesla n’est pas un constructeur auto comme les autres, il n’est pas non plus le plus classique des assureurs auto. En effet, aux Etats-Unis, la marque propose depuis plusieurs anne d’assurer les conducteurs de ses Model 3, Model S et autres Model Y, selon une formule classique liée au kilométrage and au profil du proprietor. Mais celle-ci est appelée à évoluer, et ce, dès aujourd’hui vers un modèle axé sur la qualité de conduite des conducteurs. En effet, nos confrères d’Electrek révèlent qu’une nouvelle offre d’assurance a été lancée dans huit états (Arizona, Colorado, Illinois, Nevada, Ohio, Oregon, Texas et Virginie). Elle se base sur les capteurs des Tesla pour noter la conduite de leur proprietaire… et déterminer le tarif de la cotisation.

Comment Tesla évalue-t-il la conduite de ses pilotes ? C’est un sujet sur lequel le constructeur ne s’épanche pas, même s’il donne quelques indications. En effet, parmi les critères pris en compte, on note la force du freinage, la vitesse dans les courbes ou encore le nombre d’alertes de sécurité et d’alertes anti-collision générées par l’OS. Chaque Tesla serait en mesure de déterminer un score sur 100, auquel le conducteur aurait accès en temps réel. En revanche, Tesla n’indique pas si les performances sous Autopilot, et la propension de l’utilisateur à solliciter la conduite “autonome” sont pris en compte dans le calcul de la note.

Des bons plans pour les bons pilotes

Selon le constructeur, qui juge ses véhicules plus sûrs que ceux de la concurrence, même un conducteur “moyen” pourrait gagner entre 20% et 40% sur le montant de sa prime. Quant aux pilotes les plus soucieux de la sécurité, ils pourraient être récompensés avec une remise allant jusqu’à 60% du prix initial de l’assurance. Par ailleurs, Tesla Indian que le montant de la prime is susceptible to varier chaque mois en fonction du score de conduite des sociétaires. Enfin, toujours selon Electrek, Tesla entend bien déployer sa formule d’assurance “en temps réel” à d’autres marchés, y compris en Europe.

En France, l’assurance basée sur la qualité de conduite n’est pas une nouveauté. Certains assureurs proposent déjà des formules similaires pour lesquelles le conducteur s’engage à installer un boîtier dans son véhicule. Celui-ci est le plus souvent relié à la prize de diagnostic et ne répercute qu’en partie les informations liées à la conduite. En ce sens, l’approche de Tesla, même si elle est nettement plus intrusive, se révèle égallement plus précise.

Source :

Electrek

Leave a Comment