Tennis de desk – Professional A Féminine : l’ALCL Grand-Quevilly aux abois

Finaliste la saison dernière de l’ETTU Cup, l’Amicale Laïque Césaire Levillain était égallement parvenue à préserver sa place en Pro AF. Sans Pauline Chasselin, qui a signé son retour à Metz, l’équipe grand-quevillaise pourra-t-elle se sauver encore ?



Temps de lecture:
2 min


Le président de l’ALCL Grand-Quevilly, Philippe Barbaray, ne cache son inquiétude, sans être totalement pessimiste. « Nous avons une équipe moins forte cette année. Nous allons nous battre avec nos atouts, et tenter de mieux commencer que lors du dernier exercice. »

L’équipe grand-quevillaise est pour l’instant tangente. Li Samson (nº 23 nationale) est bien décidée à apporter son expérience. À ses côtés, Anaïs Salpin (nº 47 nationale) l’accompagne encore dans l’aventure. Sa dernière saison a laissé entrevoir des possibilités et lui a permis de gagner de l’assurance. Elle apporte aussi du dynamisme, de la fantaisie inhérente à sa jeunesse. Mais le départ de Pauline Chasselin, brillante sous les couleurs de l’ALCL, laisse un vide qu’il est difficile à combler. Barbary recherchait une Française, rare sur le marché des transferts, et a misé sur le profil d’Isa Cok (20 ans, nº 56 nationale). « Elle jouait auparavant à Issy-les-Moulineaux, club redescendu en Pro B. Elle a un beau palmarès dans les catégories jeunes et s’entraîne beaucoup au pôle espoir de Nantes. Isa a de grandes ambitions, nous avons l’envie de l’accompagner le plus possible. Jouer en Pro AF va lui ouvrir d’autres horizons. »

« En pourparlers avec une Singapore »

Si le championnat va débuter, la FFTT n’a pas encore dicté clairement les règles du jeu en ce qui concerne les relégations. Lille Métropole a déposé le bilan et a déclaré forfait. La poule sera, en conséquence, composée d’onze équipes. On ne sait pas encore si la formation qui sera classée à la 11e place descendra directement ou si elle disputera un barrage contre le 2e de la Pro B. Cette deuxième perspective serait de bon augure pour les Grand-Quevillaises. Mais afin de se prémunir d’une mauvaise surprise, l’ALCL cherche à s’étoffer.

« Nous sommes en pourparlers avec une Singaporean qui figure en bonne place dans le classement mondial. Cela nous permettrait d’avoir un certain confort et de ne pas trembler »dévoile Barbaray.

Outre la Pro A, la formation seinomarine est égallement engagée en Champions League. « Nous avons disputé le premier tour dans une poule de trois equipes. Nous ne nous sommes pas qualifiés pour la suite (2e du groupe), mais nous avons gagné l’opportunité de poursuivre en ETTU Cup, ou nous avons été en finale la saison passée. Ce sera une motivation de plus pour les filles. »

Saint-Quentin – ALCL Grand-Quevilly, ce mardi 20 septembre 2022 à 19h30





Lire aussi

VIDEO. Football : 13 h 36, Neymar a posé le pied au Havre

Football : Et le Brésil foula la pelouse du center d’entraînement du HAC

Le match Brésil-Ghana au stade Océane du Havre à guichet fermé : attention aux faux billets



Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :

Tennis de table Sport Le Grand-Quevilly (Seine-Maritime)

Leave a Comment