Teddy Riner forfait pour les Mondiaux de judo

En septembre 2007, un jeune colosse de 18 ans, encore méconnu, remportait le premier titre mondial d’une future longue série. Quinze ans plus tard, Teddy Riner sait qu’il faut ménager son corps s’il veut pousser l’aventure jusqu’aux Jeux de Paris en 2024. A deux ans de l’échéance qui ressemblerait à une consécration, le Guneadeloveend pre aucun risque.

Lire aussi Teddy Riner : « Mon corps est use, j’ai sept ans à tenir »

A 33 ans, le médaillé de bronze olympique à Tokyo an annoncé, lundi 19 septembre, son forfait pour les prochains championnats du monde, qui auront lieu à Tachkent (Ouzbékistan), du 6 au 13 octobre. « Hélas je le redoutais, mais les examens médicaux passés ce jour ont confirmé que je ne pourrai reprendre le judo avant quelques semaines, ce qui exclut donc ma participation aux prochains championnats du monde de Tachkent »at-il écrit sur les réseaux sociaux.

Lire aussi Judo: la « decima » de Teddy Riner

Avant d’ajouter: « À deux ans des Jeux olympiques, je ne peux prendre aucun risque. Rendez-vous est pris pour les prochains championnats du monde en mai prochain au Qatar. »

S’il n’a pas précisé la nature de sa blessure, le judoka du PSG s’était fait mal à une cheville lors d’un stage au Maroc à la fin du mois d’août. Depuis son deuxième titre olympique à Rio, en 2016, le judoka a souffert de nombreux soucis physiques. Déjà auréolé de dix titres mondiaux – le dernier en 2017 –, Riner ne court plus depuis longtemps après les médailles d’or dans cette compétition. Il n’a d’ailleurs plus concouru aux championnats du monde depuis son dernier succès à Marrakech, il ya cinq ans.

Lire aussi: Article réserve à nos abonnes JO de Tokyo 2021 : Teddy Riner chute de l’Olympe

En 2018, il expliquait au Monde « la souffrance d’un corps use » : « Je dois économiser mon corps. Après plus de dix ans sur la scène internationale, il est déjà pas mal usé. Je n’ai plus beaucoup de cartilages, j’ai de l’arthrose dans les épaules et les genoux. On m’injecte un gel contenant de l’acide hyaluronique pour que je sente moins de douleurs, que je “couine” moins… »

Teddy Riner est obnubilé par son dernier défi : une troisième médaille d’or olympique en individuel. Au Japon en 2021, il avait été sacré par équipes avec ses coéquipiers. Un nouveau sacre à Paris ferait de lui le judoka le plus titré de l’histoire des Jeux, égalant son idole, le Japonais Tadahiro Nomura.

Le Monde

Leave a Comment