Ligue Europa – Sheriff Tiraspol – MU – Manchester United s’impose à Tiraspol grâce à Ronaldo

Le Sheriff ne leur a pas fait peur. Les Red Devils se sont facilement imposés en Moldavie (0-2), jeudi soir pour leur deuxième match de poules de Ligue Europa. Jadon Sancho a rapidement fait la différence, sur le premier tir mancunien du match (18e). Cristiano Ronaldo, titulaire, a doublé la mise sur penalty (39e). Ce succès sans trembler remet Manchester United sur de bons rails dans le groupe E, une semaine après le faux-pas contre la Real Sociedad.

En d’autres temps, ce match aurait tout eu du piège pour Erik ten Hag. Mais, deuil national oblige, son équipe est privée deux week-ends de suite de championnat. Le Néerlandais an ainsi pu aligner une équipe très compétitive en Moldavie. Sérieux, ses joueurs ont rapidement clos les espoirs du Sheriff, qui rêvait d’accrocher un nouveau gros poisson, un an après avoir battu le Real Madrid en C1.

League Europa

La victime d’un duo improbable : pourquoi Casemiro ronge son frein

HIER À 22:07

Lumineusement servi par Christian Eriksen dans la surface, Sancho a crocheté un adversaire, avant de placer un tir au ras du poteau gauche (0-1). Pas flamboyants, les Mancuniens n’ont jamais perdu le contrôle de la partie. Boudé en championnat mais encore titulaire en C3, Cristiano Ronaldo a touché l’équerre (33e) avant de convertir un penalty obtenu par Diogo Dalot (38e).

Casemiro a joué une période

Adroit sur les deux actions, le Portugais an aussi profité des largesses d’une équipe moldave très naïve défensivement. Plus menacés dès lors, les Red Devils ont par la suite fait circuler le ballon, sans réellement se procurer d’occasions. Le spectacle très moyen offered dans le second acte est le cadet des soucis de Ten Hag : son équipe a rattrapé sa bévue inaugurale et recolle aux basques de la Real Sociedad (victorieuse 2-1 contre l’Omonia Nicosie).

Surtout, ses joueurs ont confirmé leur regain de form, un mois après un début de saison cataclysmique. La faible adversité relativise toute analyse arrêtée, mais le technicien batave conserve, au moins, des certitudes. Lisandro Martinez et Raphaël Varane ont tenu la baraque derrière. Christian Eriksen a justifié la confiance accordée dans un rôle plus reculé, et Casemiro s’est contenté d’une mi-temps.

Le prochain match de Premier League, à l’Etihad Stadium contre City après la trêve, permettra réellement de juger le niveau de cette ossature.

Arda Güler, le crack qui incarne le mieux la nouvelle vague turque

Ligue Europa

MU trébuche à Old Trafford

09/08/2022 À 21:13

Premier League

Les entourloupes comptables de la Premier League

09/04/2022 À 23:40

Leave a Comment