un coup d’arrêt frustrant pour Langon, mais pas inquiétant

Contre Nantes, il a fallu s’employer en défense pour stopper les puissants Ram, Taulanga, Pepa, ou autre Toumolupe. Mais les Rouge et Blanc n’ont pourtant rien à envier au Stade Nantais. Supérieurs en conquête, les hommes de Christophe Hamacek et de Romain Cabannes se sont mis dans l’avancée à chaque fois qu’ils étaient en possession du ballon. Les regrets sont au niveau de l’entame des deux périodes, où Langon est passé totalement à côté.

En cumulant les cinq premières minutes de la première période et les cinq premières minutes de la seconde, les Sud-Girondins ont encaissé trois essais, soit 19 points. Est-ce dû à un relâchement, un manque de concentration ? Toujours est-il qu’il a fallu courir après le score tout au long de la rencontre et dépenser encore plus d’énergie pour parvenir à rattraper le retard concédé. Langon a donc fini par y arriver, avant de craquer sur la fin.

Leave a Comment