Rugby, nationale 2: Auch enchaîne mais joue avec l. a. peur

l’essentiel
Auch gagne devant Saint-Jean-de-Luz 33-21.

Auch 33-Saint-Jean-de-Luz 21

MT : 20-9. Arbitre : J. Camus (occitanie) assisté de A. Diaz (Occitanie) et J. Couvreur (AURA).
Pour Auch : 4E Pénalité (27e), Lombart-Buret (37e), Larré-Larrouy (47e), Demai-Hamecher (79e) ; 3P Vignes (4e, 31e, 64e), 1T Vignes (37e).
Pour SJLO : 2E Pénalité (56e), Miura (67e) ; 3P Bélie (6e, 11e, 20e).
Auch : Vignes ; Demai-Hamecher, Gaignard, André, Talbot ; (o) Ducousso ; (m) Massart ; Thierry (c), Capberbet, Debets ; Soufflet, Sarrade ; Halzuet, Larré-Larrouy, Lombard-Buret. Entrés en jeu : Bosque, Janlin, Capezonne, Mahoni, Brun, Magnoac, Mignardi, Menabdishvili.
Carton jaune : Gaignard (56e).

Saint-Jean-de-Luz : Miura ; Mendiague, Acébes, Daubas, Elissalde ; (o) Bélie ; (m) Bordagaray ; Diaz, Juanicotena, Armengaud ; Eranossian, Richard ; Goyeneche, Hiriart-Urruty, Landrodie. Entrés en jeu : Aduriz-Arrégui, Acosta, Etchegaray, Saleta, Alliot, Etcheverry, Irigoyen, Lalanne.
Cartons jaunes : Hiriart-Urruty (27e), Acosta (61e).

Le RCA est sur ses gardes pour recevoir l’équipe qui a battu Floirac. Saint-Jean-de-Luz, maillot vert d’un lointain souvenir d’une pelouse arrosée, donne le ton sur le coup d’envoi en attaquant dans ses propres 22 mètres. Le combat n’a pas attendu le temps de l’observation, les Auscitains sont dans le match. Le SJLO est hors jeu, Vignes des 35 mètres en moyenne position ouvre le score au pied (3-0). Le maître à jouer luzien Bélie répond immédiatement sur pénalité, faute du RCA au sol (3-3). Ce même Bélie convertit deux pénalités pour hors-jeu (11e) et faute en mêlée (20e).

Les Luziens mènent 3-9. Auch remet le bleu de chauffe et revient devant les pagelles basques. Saint-Jean-de-Luz écroule deux mêlées, puis un maul (27e), l’arbitre va entre les poteaux pour l’essai de pénalité et colorie de jaune le talonneur basque (10-9). Vignes (31e) rajoute une pénalité (13-9). Cinq minutes avant les citrons, très belle séquence du RCA avec 20 passes, deux renversements, une pénalité jouée à la main qui envoie Lombart-Buret déposer sur la place Louis-XIV, Vignes transforme (20-9).

Antijeu

Au retour de la récréation (47e), le talonneur du RCA, Larré-Larrouy, malin comme un contrebandier, s’échappe d’un regroupement aux 25 mètres le long de la ligne pour plonger en coin (25-9). A l’heure de jeu, alors que tout semble rouler, Les Luziens font des fautes surtout lors du premier acte, subissent en mêlée. Auch va jouer à se faire peur. Saint-Jean-de-Luz trouve des brèches par ses lignes arrières joueuses en diable, rapides.

Suite à une belle action sur l’aile (56e), Auch fait de l’antijeu dans l’en but, l’arbitre accorde l’essai de pénalité (25-16), Gaignard gagne une biscotte. Vignes rajoute une pénalité (64e) pour le RCA. Les Basques reviennent dans le débat (67e) avec un essai de Miura (28-21). Maintenant, le RCA peut oublier le bonus offensif, il faut gagner.

Il reste 10 minutes, le RCA donne tout et sur une relance dans ses 22, Brun vole le ballon au maul luzien, contre attaque, les cavaliers auscitains remontent le ballon, le troisième ligne Debets est au relais de coup et ed suivre digne d’un ouvreur, envoie Demai-Hamecher derrière la ligne (79)e). Auch assure l’essentiel, 4 points, Saint de Luz doit râler d’avoir laissé le point de bonus défensif à la dernière minute.

“Le fruit du travail”

Deuxième victoire pour les joueurs du RCA. DDM Nedir Debbiche.

Mathieu Soufflet (2e ligne RCA): “On avait de bons joueurs en face, c’est une équipe qui joue 80 minutes, on a eu quelques petits moments d’égarement. Après on a été présent en défense, et malgré cela on se fait percer deux fois à trois est dommage, on perd le bonus. C’est vrai qu’on aurait signé tout de suite pour prendre huit points en ce début de saison. On prend d’abord Périgueux en se donnant à fond, on mérite d’être à ce niveau Saint-Jean-de-Luz on était prévenu, ils avaient gagné à Floirac. Pour ce premier bloc être invaincu à la maison, c’est une bonne chose”.

Yoan Demai-Hamecher (ailier RCA): “C’est le fruit du travail depuis le début de saison et nous avons un gros collectif. Très heureux que ça puisse marcher. Tout le monde participe au projet et nous allons tous dans le même sens. Il pasâne fa” cet état d’esprit”.

Arnaud Mignardi (trois quart RCA): “Recevoir deux fois à la maison c’était une aubaine, il ne fallait pas se tromper. On débute bien l’exercice, on tape du poing sur la table. Il faut faire comprendre que gagner au Moulias ce ne sera pas fac.”

Mathieu Vignes (arrière RCA):“On s’attendait un petit peu à ce scénario, Saint-Jean est une équipe très joueuse. On a joué parfois à contretemps en jouant sur un bon tempo, puis en baissant de rythme. C’est fait, à nous maintenant de bien préparer le déplacement à Tyrosse sans trop de pression, mais en gardant le cap”.

Serge Millas (entraîneur SJLO):“Nous partons de trop loin et ajouté à ça nous commettons trop de fautes. Et puis voilà nous avons le bonus défensif, il ne faut pas le perdre, c’était déjà miraculeux, c’est rageant”.

Leave a Comment