Lot : Cédric Pénaranda , trainer de l’équipe de rugby de Figeac : “Le triomphe du collectif”

Publé le

l’essentiel
Après une carrière de joueur bien remplie, durant laquelle il a porté les couleurs de Saint Céré, Lacapelle Marival, Bagnac avec le titre de champion de France à la clef et celui du GSF, Cédric Pénaranda a rejoint le figea passé staff , pour entraîner le pack « rouge et noir ». Il nous livre ses impressions après la belle victoire des Figeacois à Nontron (38 à 14) en ouverture du championnat de Fédérale 3 de rugby.

Comment s’est passé ce match ?
Nous avons éprouvé beaucoup de problèmes en conquête en tout début de rencontre, mais les joueurs ont vite réussi à rectifier le tir, en collant aux schémas de jeu travaillé cette semaine. Derrière nous avons des joueurs de qualité capables de mettre de la vitesse et du rythme. On déplore quelques déficiences dans le jeu au sol, on laisse échapper quelques ballons par manque de pression et d’agressivité. On fait encore trop de fautes. La satisfaction c’est que les essais ont été marqués sur des combinaisons annoncées, on n’avait pas pu le faire lors des matchs de préparation.
Qu’avez-vous pensé de la prestation des avants dans cette rencontre ?
Les avants on fait le job proprement et deux essais sont consécutifs l’un à une touche et l’autre sur une mêlée bien travaillée. Même s’ils n’ont pas été à la conclusion, ils ont souvent été à l’origin. Ce qui nous satisfait, c’est que nous ne sommes pas tombés dans l’individualisme. Au contraire c’est le collectif qui triomphe. On déplore un relâchement dans les vingt dernières minutes et encore trop de fautes. Pour les matchs à venir qui seront sûrement plus intenses, il faudra tenir le rythme pendant quatre-vingts minutes.
Un commentaire sur l’équipe espoirs ?
Les espoirs nous ont fait plaisir, ils ont montré le chemin, même s’ils ont eu beaucoup de mal a se mettre en route, ils se sont bien repris et quand ils ont appliqué les consignes, le score ravés’est. Oui je suis satisfait quand l’équipe applique les schémas de jeu demandé, cela passe et cela marque. Notre satisfaction vient égallement de la bonne ambiance chez les seniors, vendredi soir il y avait 50 joueurs à l’entraînement, ça veut dire que le groupe seniors vit bien.

Leave a Comment