L’AOCB déroule son rugby à Cadillac

La vie de château pour les joueurs de la bastide du Brulhois en terre girondine. Que nenni. C’est sur le stade local que la vie rugbystique reprenait. Il fallait se remettre dans le rythme du championnat.

Après un tour de chauffe laissant les Cadillacais ouvrir le score “sur un terrain très sec à la limite du praticable”, les quarts finalistes des France se sont rapidement connectés. Les joueurs du trio Delpech – Caunes – Ducos ont respecté ce plan de jeu dans l’alternance avants – trois-quarts. À tour de rôle, les “ciel et lie-de-vin” ont montré du beau jeu.

“Ça s’est dénoué dans un premier temps derrière où on a trouvé la faille, explique Caunes. Les avants se sont mis au diapason et on a produit des enchaînements intéressants dont certains dans l’axe profond et les potinés.”

La supériorité des Caudecostois a mis rapidement les Cadillacais sous l’éteignoir. Des redoubleées classiques, des retours intérieurs avec soutiens, des essais en force, un état d’esprit collectif… La nouvelle charnière Mardel – Roger a bien fonctionné. “On a profité de nos acquis. De toute façon, on doit rester sur la continuité”.

Cadillac 13 – Caudecoste 45

MT: 6-35.

Arbiter: M.Simonnet (NA).

Evolution du score : 3-0,6-0.6-7,6-14,6-21.6-28,6-35 ; 6-38,13-38,13-45.

Vainqueurs: 6 E Ducasse, Cortési, Julien, Caunes, Braillon, Baland ; 6 T et 1 P Roger.

Vincus: 1 E ; 1 T ; 2P.

CAUDECOSTE: Julien ; Braillon, Gabory, Chappert (cap), Ducasse ; (o) Roger, (m) Mardel ; Caunes, Dugarcin, Bonnet ; Cortési, Baland ; Planès, Flouquet, Fichet. Entrés en jeu : Bories, Amégrissi, Etcheverri, Baumes, Dansan, Lecomte, Lenfant.

Leave a Comment