Retour en zone positive pour l’Assurance suisse contre les risques à l’exportation

L’an dernier, la SERV a obtenu un bénéfice de 88,1 millions de francs, après une année déficitaire in 2020.

Après une année 2020 déficitaire, l’Assurance suisse contre les risques à l’exportation (SERV) renoue avec un résultat positif de 88,1 millions de francs. Le Conseil fédéral an approuvé mercredi le rapport annuel 2021.

Environ 78% des clients de la SERV sont des PME. Le montant des opérations assurées en 2021 allait de 19’000 francs à 264 millions de francs, indique le gouvernement dans un communiqué.

Les assurances and garantees insi que les accords de principe, qui permettent aux exportateurs de proposing unfinanced concurrentiel dans le cadre des appels d’offres, on the basis of rapport in 2020, passant de 3,8 milliards de francis à 4 milliards .

La demande croissante d’accords de principe est le signe que les exportateurs ont de nouveau intensifié leurs efforts pour décrocher des contrats à l’étranger, selon le rapport. L’initiative visant à faciliter l’accès des entreprises suisses aux grands projets d’infrastructure étrangers, approuvée par le Conseil fédéral en avril 2021, contribue elle aussi à cette évolution.

Le plus fort engagement par pays de la SERV à fin 2021 pour des couvertures d’assurance revient à la Russie (782 millions de francs), suivie de la Turquie (765 millions), du Bangladesh (557 millions) et du Brésil (552 millions) ). Au niveau sectoriel, l’accent a été mis sur la production et la distribution d’électricité (1.9 milliard de francs) et sur la construction de machines (1.6 milliard).

Guerre en Ukraine

Durant l’exercice 2021, la SERV a versé 109 millions de francs à titre d’indemnités (83 millions en 2020). En raison de la situation en Ukraine, elle devra gérer des sinistres liés aux opérations assurées en Russie dès l’exercice 2022. Toutes les opérations assurées au moment de l’éclatement de la crise ne subiront pas de dommages to partiels. Les preneurs d’assurance et la SERV devront prendre toutes les mesures pour les réduire à un minimum.

Il n’est pas encore possible de chiffrer les dommages restants que la SERV devra indemniser, mais selon une estimation actuelle, ils devraient être supportables, indique le communiqué. Les fonds propres de la SERV s’élevaient à 2,8 milliards de francs à la fin de 2021.

Leave a Comment