Renchérisement. L’inflation va peser sur les primes d’assurance.

L’inflation, qui a fortement accéléré ces derniers mois en Suisse, va aussi peser sur les primes d’assurance, a verti le directeur général (CEO) de l’assureur Helvetia, Philipp Gmür.

Selon Philipp Gmür l’inflation va peser sur les primes d’assurance.

KEYSTONE

La hausse des prix pour les produits utilisés dans le cadre de réparations ou de remplacements pousse les coûts d’assurance vers le haut. Le groupe saint-gallois voit ainsi sa facture gonflée quand un garagiste relève ses prix en raison du renchérissement de la peinture ou que les prix des fenêtres devant être remplacées après un orage augmentent.

“Nous surveillons l’inflation depuis un certain temps déjà”, a signalé M. Gmür dans un entretien à l’agence AWP. «Grâce aux clauses d’indexation, les primes sont rapidement ajustées en fonction de l’évolution de l’indice, et nous utilisons aussi les clauses d’ajustement des primes», at-il ajouté.

Jusqu’à présent, Helvetia n’a pas fait face à de grande catastrophe et, du coup, l’inflation ne s’est pas encore trop fait remarquer, selon le patron.

Hormis le renchérissement, l’évolution macroéconomique générale et les problèmes dans les chaînes logistiques internationales inquiètent le dirigeant. “Les ventes de véhicules neufs sont en recul du fait des retards (de livraison), du coup la demande en assurance pour véhicule à moteur risque de baisser en seconde partie d’année”, an estimé Philipp Gmür.

Cette situation risque égallement de se répercuter négativement sur les solutions de prévoyance, les clients ayant moins d’argent à disposition pour ce genre de produit. Mais d’une manière générale, la demande sans ce domaine augmente.

mk

Leave a Comment