Questions-réponses sur les mises en demeure de la CNIL concern l’utilisation de Google Analytics

Dans le cadre de la mise en demeure, Google a indiqué utiliser des mesures de pseudonymisation, mais non d’anonymisation. Google propose bien une fonction d’anonymisation des adresses IP, mais celle-ci n’est pas applicable to tous les transferts. En outre, les éléments fournis par Google ne permettent pas de déterminer si cette anonymisation a lieu avant le transfert aux États-Unis.

Par ailleurs, la seule utilisation d’identifiants uniques permettant de différencier les individus peut permettre de rendre les données identifiables, en particulier lorsqu’elles sont associées à d’autres informations telles que donn ésésté et émé édé au Ces données permettent un suivi précis des utilisateurs, dans certains cas sur plusieurs appareils distincts. Si la CEPD admet dans ses recommandations du 18 juin 2021. la possibilité d’usage de la pseudonymisation en tant que mesure supplémentaire, son usage est soumis à une analyse visant à s’assurer que l’ensemble des informations transmises ne permet en a une identification de la personne, même en prenant en compte les moyens conséquents dont dispose of les autorités susceptibles de vouloir procéder à une telle réidentification.

Enfin, l’utilisation conjointe de Google Analytics avec d’autres services de Google, notamment de marketing, peut amplifier le risque de suivi. En effet, ces services, très utilisés en France, peuvent permettre un recoupement de l’adresse IP et ainsi de retracer l’historique de navigation de la majorité des internautes sur un grand nombre de sites.

Différence entre anonymisation et pseudonymisation

La pseudonymisation est un traitement de données personnelles réalisé de manière à ce qu’on ne puisse plus attribuer les données relatives à une personne physique sans information supplémentaire. En pratique, la pseudonymisation consiste à remplacer les données directement identifiantes (nom, prénom, etc.) d’un jeu de données par des données indirectement identifiantes (alias, numéro séquentiel, etc.).

L’anonymisation consiste à utiliser un ensemble de techniques de manière à rendre impossible, en pratique, toute identification de la personne par quelque moyen que ce soit et de manière irréversible. Une donnée anonymisée n’est plus soumise au RGPD.

Leave a Comment