quelles conditions pour utiliser le e-constat ?

Lancée en 2014, l’application e-constat reste encore méconnue de nombreux automobilistes. Découvrez dans quels cas l’utiliser.

Lorsque l’on subit ou que l’on provoque un accident, on pense toujours à chercher son constat amiable au fond de sa boite à gant. Sauf que parfois, celle-ci est désespérément vide et l’autre automobiliste n’en possède pas non plus. Dans ce cas la, pas besoin de céder à la panique ! S’il est tout à fait autorisé de faire un constat à partir d’une feuille blanche, peu d’automobilistes savent qu’il est égallement possible de passer par son smartphone. En effet, depuis 2014, les conducteurs peuvent télécharger l’application e-constatpermettant de remplir le précieux document directement sur le téléphone, puis de l’envoyer à son assureur en quelques minutes.

Plusieurs contraintes pour le e-constat

Néanmoins, si ce service est très pratique, plusieurs conditions doivent être réunies pour pouvoir utiliser l’application e-constat et ainsi obtenir une indemnisation en fonction de votre contrat. Mais quelles sont-elles ?

  • L’accident ne doit impliquer que deux véhicules
  • Il doit avoir eu lieu en France
  • Les voitures doivent toutes les deux être immatriculées et assurées en France
  • Il ne doit pas y avoir de dommages corporels

Cette application est donc particulièrement adaptée aux petits accrochages, sans blessés. Si c’est le cas, la première chose à faire reste évidemment d’appeler les secours, puis d’informer votre compagnie d’assurance. Dans tous les cas, pensez toujours à prendre la plaque d’immatriculation, ainsi que les coordonnées de l’autre conducteur.

A lire aussi :

Leave a Comment