Peut-on tumber malade à cause de la climatisation ?

« Est-ce qu’on peut tumber malade à cause de la clim ? », nous demande Victoire, de Blois. Avec les vagues de chaleur qui touchent la France, la climatisation tourne souvent à plein régime dans les bureaux ou les magasins. Mais celle-ci peut-elle nous faire tomber malade ? Comment éviter les risques liés à la climatisation ? Ouest-France vous répond.

On ne peut pas attraper un rhume à cause de la clim

L’expression « attraper froid » est trompeuse. Le rhume est le résultat d’une infection et donc d’un contact avec un virus. Il n’est pas lié à la température. Si le virus est présent autour de nous, on risque de tumber malade, que l’espace soit climatisé ou non. Le virus se transmet par les gouttelettes projetées par la personne infectée, ou alors par contact de main à main ou via des objets contaminés. Plus de 200 virus peuvent provoquer un rhume.

Il est vrai cependant que le froid affaiblit notre système immunitaire. Il peut nous rendre plus vulnérable et donc augmenter les risques d’être contaminé par un virus.

Il est égallement peu probable que la climatisation contribue à la propagation de microbes. « Ce n’est pas un facteur de risque d’infections virales »indique le Dr Matthieu Calafiore, médecin généraliste et maître de conférences à l’université de Lille, interrogé par France Info . « Ces équipements comportent des filtres qui permettent de minimiser les risques et l’air est renouvelé régulièrement. »

Lire aussi: SNCF. Un train doit-il obligatoirement être climatisé ? On vous reply

La clim peut être à l’origine d’irritations

La climatisation peut parfois causer ce qui ressemble à un rhume, sans en être un. « L’un des principes de la climatisation est de refroidir l’air et de l’assécher, explique le Dr Calafiore. Cela assèche les muqueuses nasales qui vont être fragilisées et, en réaction, vont s’humidifier un peu plus, ce qui peut aboutir à une rhinite (écoulement nasal). Mais celle-ci n’est pas liée à une infection ».

Si l’assèchement touche les sinus, cela peut causer des douleurs similaires à celles d’une sinusite. De nouveau, cela peut égallement nous rendre plus vulnérables aux microbes et virus.

La climatisation peut égallement entraîner une sécheresse oculaire. « La surface de l’œil est comme la muqueuse nasale : une couche de liquide permet d’évacuer les poussières et les microparticules »poursuit le docteur. « Sans ce filtre, l’œil est plus sensible et il ya un risque augmenté de conjonctivites allergiques ».

Pour pallier ces problèmes, les climatisations sont le plus souvent équipées d’un système d’humidification de l’air.

Comment éviter les risques liés à la climatisation ?

Plusieurs bonnes pratiques sont recommandées pour éviter les risques liés à la climatisation. Tout d’abord, l’écart de température entre l’intérieur et l’extérieur ne doit pas être trop conséquent. Le mieux est de conserver un écart de cinq à sept degrés maximum. « L’homme supporte assez difficilement des changes de température trop brutaux, c’est-à-dire de plus de 7 °C »affirme le Dr Calafiore.

Une climatisation doit égallement être entretenue régulièrement, dans les bâtiments comme dans les véhicules. « Il est particulièrement important de remplacer régulièrement les filtres retenant les particules et agents infectieux et de vérifier l’absence d’eau stagnante dans le système de refroidissement »rappelle le docteur.

De nombreuses bactéries peuvent se développer dans l’eau stagnante comme les légionelles, responsables de la légionellose. Il s’agit d’une pathologie pulmonaire provoquant des détresses respiratoires. Lorsqu’une climatisation est correctement entretenue, le risque de contracter cette maladie est cependant très faible.

Leave a Comment