Perdre 22 millions de $ à cause du krach de Terra (LUNA) : CoinShares annonce ses pertes

Une entreprise qui tient bon – Même en ayant englouti pour 3 milliards de dollars de bitcoins (BTC), le stablecoin UST du project Terra n’a pas pu être sauvé du désatre. Suite à cette catastrophe et par effet domino, de nombreux autres projets cryptos ont été impactés. Certains au point de se mettre en faillite. Sans en arriver jusqu’à cette dernière extrémité, le CEO de CoinShares vient d’expliquer à quel point son entreprise a souffert de cette affaire.

Des dizaines de millions de dollars perdus à cause de Terra

Le bear market (marché baissier) sur Bitcoin et les cryptomonnaies fait beaucoup de mal aux entreprises de l’écosystème. Il touche en particulier les plus fragiles et/ou les moins bien gérées. Si CoinShares International n’en fait pas partie, et possède une ancienneté solide dans le secteur crypto (depuis 2014), la société d’investissement a néanmoins été impactée par la descente aux enfers de l’UST de Terra.

En effet, CoinShares vient de publier, via un communiqué de presse, son second bilan trimestriel de l’année 2022. C’est le CEO de la société, Jean-Marie Mognetti, qui annonce en personne la mauvaise nouvelle. La perte d’indexation de l’UST sur le dollar americain a coûté 17,7 millions de livres sterling (£) à CoinShares. Cela représente l’équivalent de 21.7 millions de dollars.

« (…) malgré les turbulences actuelles dans le domaine des actifs numériques (…) notre activité de gestion d’actifs a continué à générer de solides bénéfices. (…) Nous avons toutefois subi une perte ponctuelle de 17,7 millions de livres sterling suite à la perte d’indexation du TerraUSD. Cet épisode, bien qu’il soit relativement faible par rapport aux pertes subies par d’autres acteurs de notre secteur, a bien sûr eu un impact important sur notre résultat trimestriel. »

Jean-Marie Mognetti, CEO de CoinShares

>> Vous souhaitez tourner la page après le désastre de Terra ? Inscrivez-vous sur FTX (lien commercial) <<

CoinShares compense (en partie) les pertes dues à l’UST

Heureusement, comme le laisse entrevoir le dirigeant de CoinShares, les autres activités de la crypto-entreprise ont permis de limiter la cassé. Le bilan du second trimestre est ainsi négatif de 8,2 millions de livres sterling au global (environ 10 millions de dollars).

Le CEO explique ainsi que sa société est passée dans un « mode plus defensif » pour les temps à venir. Jean-Marie Mognetti estime ainsi qu’ils disposent « de ressources suffisantes » pour survivre à ce nouvel hiver crypto.

Au point même que CoinShares envisage toujours de faire entrer ses actions sur le marché principal du NASDAQ de Stockholm (Suède). Pas de quoi s’alarmer donc malgré le doulouureux évènement sur Terra (devenu depuis Terra Classic/LUNC)

Autre signe que CoinShares ne se porte pas si mal : son récent rachat de Napoleon Asset Management. Début juillet 2022, CoinShares a en effet reçu le feu vert de l’AMF pour procéder à l’acquisition de cette crypto-entreprise française.

Profitez d’un marché qui tarde à rebondir pour vous constituer un portefeuille solide ! Inscrivez-vous sans attendre sur la plateforme d’échange crypto de référence FTX. De plus, vous bénéficiez d’une réduction à vie sur vos frais de trading (lien commercial, voir conditions sur site officiel).

Leave a Comment