Nouvelle attaque mortelle d’une tortue olivâtre à la plage de Gosselin

Macabre découverte sur la plage de Gosselin à Rémire-Montjoly ce matin. Le cadavre d’une tortue olivâtre a été repéré par des membres de l’association d’étude et de protection de la nature Kwata. Les chiens divagants semblent s’attaquer régulièrement aux tortues pendant la ponte.

Nouvelle attaque mortelle de chiens sur une tortue marine venue pondre. Des agressions qui entrainent quasi fatalement la mort des reptiles. A l’origine du problème, non pas des chiens errants mais des chiens divagants dont les propriétaires sont généralement des riverains.


Une tortue olivâtre tuée par des chiens à la plage de Gosselin à Montjoly



©Frank Leconte

Cécile Amoravain, bénévole de l’association Kwata, comme tous les matin, en comptant les traces de pontes sur la plage de Gosselin a fait la macabre découverte.
Gisant sur le sable, secoué par les vagues, le cadavre de la tortue olivâtre qui n’a pas survécue à une attaque. A 200 mètres du cadavre, la scène de crime, quelques taches de sang, des empreints de nageoires et de pattes de chiens.
Sur la nageoire gauche de la tortue, on constate un large trou. Il faut savoir que les épaules et la nuque des tortues marines sont particulièrement vulnérables
Depuis un mois, c’est la 6ème tortue retrouvé morte attaquée par des chiens.

Les tortues marines sont des espèces intégralement protégées. La divagation canine est interdite. L’accès aux chiens, même tenus en laisse est interdit par arrêté municipal sur l’intégralité des plaages de la commune de Rémire-Montjoly. Les propriétaires des chiens s’exposent à une amende de 150 000€ et deux ans d’emprisonnement en cas d’attaque de tortue ou de nid.

Leave a Comment