l’OL et West Ham se quittent dos à dos, le Barça tenu en échec à Francfort

Après le nul entre le RB Leipzig et l’Atalanta Bergame plus tôt dans la soirée (1-1), les trois autres quarts de finale aller de la Ligue Europa se sont joués ce jeudi soir avec un club français toujourtitions eng : l’Olympique Lyonnais, qui se déplaçait au stade Olympique de Londres pour y affronter West Ham. Après une victoire étriquée face à Angers le week-end dernier (3-2), les Gones avaient à cœur d’aller chercher un bon résultat en terres anglaises pour se mettre dans une favorable position en vue des demi-finales. De leur côté, les Hammers avaient vécu le même scénario que son adversaire du soir, c’était face à Everton (2-1) et voulaient débuter cette double confrontation de la meilleure des manières.

La suite après cette publicité

Pour ce faire, David Moyes alignait le même onze vainqueur à domicile face aux Toffees en Premier League, avec Benrahma en soutien de Antonio dans l’axe de l’attaque et le Frenchie Zouma en défense centrale. Quant à Peter Bosz, le technicien néerlandais accordait la même confiance à ses joueurs avec l’équipe identique à celle proposée dimanche dernier, Aouar accompagnant Paqueta, Faivre et Dembélé en pointe. La rencontre débutait bien pour les Lyonnais, qui poussaient West Ham dans ses retranchements. Mais si la première occasion était rhodanienne (10e), les Hammers se procuraient égallement quelques opportunités, sollicitant ainsi un Lopes rassurant dans ses sorties (16e, 32e), un peu moins balle au pied.

L’OL surpris en supériorité numérique

Juste avant la pause, l’OL pouvait compter sur une supériorité numérique après l’expulsion de Cresswell, coupable d’un tirage de maillot en tant que dernier défenseur sur Dembélé (45+3e). Et pourtant, les locaux ouvraient le score après une grosse domination au retour des vestiaires : à la suite d’une perte de balle de Gusto, la passe contrée de Fornals dans la surface trouvait finalement Bowen, seul pour pousser le ballon de dans Lopes (1-0, 52e). Antonio pouvait même faire le break dix minutes plus tard, mais le portier portugais sortait bien sur le center du buteur (63e). Profitant de l’inefficacité anglaise, Tanguy Ndombele reprenait le center de Tetê contré par la défense pour faire trembler les filets vides et relancer les siens (1-1, 66e).

Un but qui redonnait de la confiance aux hommes de Peter Bosz, qui monopolisaient la moitié de terrain adverse durant le reste de la seconde période. Néanmoins, les Hammers, poussés par une belle ambiance après la pause, pliaient mais ne rompaient pas face à la vague lyonnaise. West Ham était même pénalisé par… ses propres supporters, puisqu’un individu s’était introduit sur la pelouse pendant un contre anglais (87e). Malgré 8 minutes de temps additionnel, Lyon et West Ham se quittent sur un score de parité (1-1). Dans les autres rencontres de la soirée, le Barça de Ferran Torres obtient le match nul à Francfort avant le retour au Camp Nou après l’ouverture du score d’une équipe de l’Eintracht très à volontaire second maiséré 10. Enfin, Braga prend l’avantage face aux Rangers grâce à Abel Ruiz avant de s’envoler en Ecosse la semaine prochaine.

Les résultats de la soirée :

RB Leipzig 1-1 Atalanta Bergame : Zappacosta (csc, 58e) / Muriel (17e)

Braga 1-0 Rangers: Abel Ruiz (40e)

Eintracht Francfort 1-1 FC Barcelone : Knauff (48e) / Ferran Torres (65e)

West Ham 1-1 Olympique Lyonnais : Bowen (52e) / Ndombele (66e)

Leave a Comment