L’incontrôlable envolée de la dette publique française

«Nous allons devoir rétablir nos finances publiques», affirmait Bruno Le Maire en février 2022. Christophe Michel / Christophe Michel / Hans Lucas v

DÉCRYPTAGE – L’inflation, la guerre en Ukraine et les tensions politiques compliquent le reflux de l’endettement à partir de 2026.

La dette publique française reprend sa folle croissance. À fin mars, elle atteignait 2 902 milliards d’euros, un montant en hausse de près de 90 milliards par rapport au trimestre précédent, selon les dernières données de l’Insee. La dette représente ainsi 114,5% du PIB, versus 112,5% fin 2021 and un pic à 117,4% il ya tout juste un an. Cette forte hausse provient essentiellement de l’augmentation de la dette de l’État (+ 64.8 milliards d’euros), quand celle des administrations de Sécurité sociale progressait plus timidement (+ 25.6 milliards d’euros).

Avant la crise sanitaire fin 2019, la dette publique française s’élevait à 97,6 % du PIB. Entre les mesures d’urgence instaurées au cœur des restrictions pour soutenir l’économie, aider les particuliers à traverser le choc et financer le plan de relance visant à préparer le rebond des entreprises, près de 200 milliards de aux dé auxiliaries dernières années. Depuis l’automne dernier, un nouveau train de dispositifs de près de…

Cet article est réserve aux abonnés. Il vous reste 81% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99€ le premier mois

Deja abonné ? Connectez-vous

.

Leave a Comment