les lieux insolites du circuit de Monaco sur Google Maps

Zapping Sports Auto Moto Rallye: qui peut succéder à Loeb et Ogier?

Monaco et la F1 ont une longue histoire commune. Le 21 mai 1950, il s’agissait de la seconde épreuve de l’Histoire du Championnat, juste après Silverstone. Le circuit n’a jamais disparu depuis. À l’exception des années 1952, 1954, 1954 et… 2020 (pour cause de pandémie de Covid-19).

Au cours de son histoire, Monaco a été le théâtre de nombreux moments d’exception. Depuis la victoire de 1950 de Juan Manuel Fangio, à celle de Sergio Pérez, en passant entre autres par les succès de Senna, il s’agit de l’un des joyaux de la F1. Les années passant, les événements marquant les courses se multiplient. À tel point qu’il est possible d’en retrouver certains sur… Google Maps !

En effet, rien n’empêche qui le souhaite de créer un point marquant sur le logiciel de Google. Et les fans de F1 en profitent bien.

Charles Leclerc, victime à Monaco

À Monaco, la “victime” favorite de ces lieux insolites est Charles Leclerc. Depuis son arrivée en catégorie Reine, en 2017, le Monégasque n’a vu l’arrivée de son Grand Prix national… qu’une fois, en 2022. Il ainsi connu des fortunes diverses, signant deux fois la pole position (en 2021 et en 2022). Avant de connaître un abandon l’an passé et qu’une erreur de stratégie ne le prive d’une -probable- victoire cette année . Et cet abandon de l’année passée a visiblement marqué les fans. Sur Google Maps, il est en effet possible de trouver un “Parking Charles Leclerc”, situé à la sortie de la chicane de la Piscine (virage 14). Or, ce lieu est précisément celui où le pilote Ferrari a abandonné sa monoplace en 2021, après un crash en qualifications.

Un accident aux lourdes conséquences, puisqu’il rencontrait le lendemain un problème de boîte de vitesses. De quoi le contraindre à l’abandon. Un épisode répertorié sur Google Maps grâce au lieu “Boîte de vitesses de Leclerc”. Comme un hommage à cette pièce ayant cassé un peu trop tôt.

,D’autres lieux insolites de F1 à Monaco Le dernier lieu insolite lié à Charles Leclerc à Monaco est encore plus inédit. Il concerne l’accident que le Monégasque a connu à la Rascasse (antépénultième virage du circuit), mi-mai dernier. Le pilote évoluait en effet au volant d’une Ferrari de 1974 de Niki Lauda. Perdant les freins, il avait terminé sa course dans le mur , abimant l’aileron arrière. Un instant à retrouver sur Google Maps, sous le nom de “l’aileron arrière de Lauda, ​​powered by Leclerc”.

Parmi les autres lieux insolites, on pouvait trouver il ya quelques années le “Mauvais pit-stop de Daniel Ricciardo”. Référence à l’arrêt au stand ayant fait perdre le GP de Monaco à l’Australien, en 2016. Les usagers de l’application peuvent aussi ajouter des éléments sur la carte. Alors n’hésitez pas à vous faire plaisir. Entre le crash de Verstappen en 2015, celui de Wehrlein en 2017 ou l’embouteillage en qualifications en 2022, il ya de quoi faire.

Pour resumer

Sur Google Maps, les usagers peuvent ajouter des lieux. Voici un petit florilège de ceux dédiés à la F1, sur le circuit de Monaco. Et le local de l’étape, Charles Leclerc, fait l’objet d’un culte particulier sur la carte.

Leave a Comment