Le Royaume-Uni veut devenir le leader mondial des cryptomonnaies grâce aux stablecoins et aux NFTs

Le Royaume-Uni s’engage à accepter les stablecoins comme moyen de paiement

Le Royaume-Uni s’engage à s’ouvrir au secteur des cryptomonnaies. Dans un communiqué de presse publié ce lundi 4 avril 2022, le gouvernement britannique a annoncé son intention de faire du Royaume-Uni « une plaque tournante mondiale pour la technologie et l’investissement dans les cryptomonnaies ».

Dans cette optique, le gouvernement va mettre en place une série de mesures pour attirer les entreprises du secteur sur le marché britannique. Le Royaume-Uni prevoit notamment de « rendre le système de taxation britannique plus compétitif ».

Concrètement, des changes seront décrétés afin de réduire les taxes imposées aux entreprises et utilisateurs. D’après John Glen, Secrétaire économique du Trésor britannique, le système fiscal britannique n’aura pas besoin de grandes modifications pour le rendre plus adéquat au secteur des crypto-actifs.

Cet assouplissement vise égallement à faciliter la tâche des gestionnaires de fonds britanniques qui souhaiteraient se lancer dans les cryptomonnaies. De plus, la révision du système fiscal permettra d’incorporer les services de la finance décentralisée (DeFi)comme les prêts, dans la taxation britannique.

Justifiant l’initiative par les emplois qui seront créés par les entreprises du secteur, Rishi Sunak, Chancelier de l’Échiquier et Second lord du Trésor, explique :

«Mon ambition est de faire du Royaume-Uni un center mondial des technologies liées aux cryptoactifs. Les mesures que nous avons décrites aujourd’hui contribueront à faire en sorte que les entreprises puissent investir, innover et se développer dans ce pays ».

Parmi les mesures phares promises par le gouvernement, on trouve la réglementation des stablecoins. Ces devises numeriques « doivent être introduites dans la réglementation, ouvrant la voie à une utilisation au Royaume-Uni en tant que form de paiement reconnue »precise le communiqué.

De facto, il sera possible de payer des biens et des services grâce à des stablecoins. Les autorités ne précisent pas quelles seront les crypto-devices qui seront concernées. Sur son compte Twitter, Rishi Sunak souligne :

« En reconnaissant le potentiel de cette technologie et en la réglementant, nous pouvons garantir la stabilité financière et offrir un choix de paiement plus large aux consommateurs».

Le gouvernement britannique précise égallement se pencher sur le cas des organisations, autonomes décentralisées (DAO). Le Trésor britannique a demandé à la Law Commission, un organisme indépendant qui veille au respect des lois, d’examiner le statut juridique des organisations décentralisées. John Glen precise :

« Nous n’allons pas revoir nos normes à la baisse, mais nous allons maintenir notre approche neutre en matière de technologie. Avoir une réglementation robuste et efficace n’entravera pas l’innovation, elle la stimulera ».

👉 Retrouvez toute l’actualité liée à la régulation

Un NFT officiel sera émis d’ici l’été 2022

Le Royaume-Uni ne compte pas s’arrêter là. Pour prouver son engagement envers le secteur des cryptomonnaies, le gouvernement s’est engage à émettre un token non fongible (NFT) d’ici l’été 2022. La Royal Mintl’organisme chargé de frapper la monnaie nationale, a été chargée de supervisor la création de cet actif numérique.

Enfin, le gouvernement ambitionne égallement de s’appuyer sur la blockchain pour optimiser le fonctionnement des marchés financiers britanniques. D’après le pays, la chaîne de blocs peut permettre de « synchroniser et de partager des données de manière décentralisée afin d’atteindre potentiellement une plus grande efficacité, transparence et résilience ».

Le gouvernement travaille actuellement sur une infrastructure qui permettra de tester les possibilités de la blockchain. En parallèle, un ambitieux program de recherche sera mis en place pour évaluer l’intérêt de la chaîne de blocs dans le cadre de la gestion de la dette souveraine.

Pour mettre au point ces différentes mesures, le Royaume-Uni s’est engagé à consulter les experts de l’industrie. Ces experts du secteur composeront un groupe d’aide et de conseil intitulé « Crypto Asset Engagement Group ». La Financial Conduct Authority (FCA)le gendarme du secteur financier britannique, s’entretiendra avec les entreprises de l’industrie en mai prochain.

La volte-face du Royaume-Uni

Jusqu’ici, le Royaume-Uni s’est montré frileux au sujet des cryptomonnaies. Les différentes régulations mises en place par les législateurs ont toujours freiné le développement des entreprises sur le marché britannique.

Ces derniers mois, les plateformes d’échange, comme Crypto.com (CRO), Coinbase ou eToro ont d’ailleurs été contraintes de supprimer plusieurs publicités sur demande des agences de régulation. En parallèle, le service des taxes britanniques, la HMRCa imposé une taxe à tous les exchanges présents sur le territoire.

Plus récemment, la FCA a même exigé la fermeture de tous les distributeurs de Bitcoin (BTC) du Royaume-Uni. Dans ce contexte, l’annonce du gouvernement britannique apparaît comme une véritable surprise.

👉 Lire aussi : la FCA interdit à la version britannique de Binance d’opérer au Royaume-Uni

Sources : gouvernement britannique, Twitter

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l’actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c’est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continue à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n’y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un mis bient ou service article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A proppos de l’auteur : Florian Bayard

Leave a Comment