L’antisèche de Chelsea – Real Madrid (1-3) après le triplé de Benzema : Le meilleur joueur du monde est français

Le jeu : C’est parti dans tous les sens, sauf celui désiré par Chelsea

Ce devait être un match entre un Chelsea sûr de son fait dans son 3-4-3 et un Madrid attentiste au tempo lent pour mieux piquer en contre porté par son duo Vinicius-Benzema. Ce fut un cocktail survitaminé, un match à l’intensité dingue et au scénario imprévisible. Là où les Blues auront paru étrangement amorphes, comme face à Brentford samedi dernier (1-4), le Real fut déchaîné et très cohérent dans son 4-3-3 modulable.

Résultat : porté par un Benzema des grands soirs, par un trio éternel au milieu et par un Thibaut Courtois vigilant, c’est bien le Real qui a mis la main sur le match en première période. Conscient des limits actuelles de ses hommes, Thomas Tuchel a basculé sur un 4-4-2 à plat pour plus de présence dans le camp madrilène en seconde période. C’était sans compter sur la foi de Benzema.

Ligue des champions

Benzema les laisse sans voix : “Karim ? Je n’ai plus les mots”

IL YA 2 HEUR

Les joueurs : Benzema seul sur sa planète

Dès ses premiers ballons, on a senti qu’il était dans sa bulle. Justesse technique, pressing intelligent, influence tactique : son match fut la définition même de l’attaquant idéal du XXIe siècle. Son triplé exceptionnel, dont un doublé de la tête décidément devenue une arme fatale, le fait encore entrer dans une autre dimension tant il a survolé ce match de son talent. A ses côtés, Luka Modric et Vinicius ont tout fait pour participer à son éclat tandis que Thibaut Courtois an encore prouvé qu’à son poste, on ne fait pas mieux.

Chez les Blues, les déceptions sont nombreuses, de la défense dépassée, illustrée par cette grosse erreur d’Edouard Mendy et Anthony Rüdiger, et par la prestation compliquée de Thiago Silva à Rome l’ineffis’citéuné lué conte luce france Actif mais avec du déchet, Kai Havertz ne se sera pas caché dans un match compliqué.

Alerte rouge chez les Blues : at-on définitivement perdu Chelsea ?

Le facteur X : La bourde de Mendy

Chelsea avait sans doute fait le plus dur en réduisant le score juste avant la pause après avoir laissé passer la tornade Benzema. Le changement tactique de Tuchel devait permettre aux Blues de se remettre à l’endroit et puis… le Sénégalais a choisi le pire soir pour montrer ses limitses à la relance en ratant sa passe pour Rüdiger. Benzema n’en demandait pas tant pour inscrire un but du break au mimétisme saisissant avec celui marqué face à Donnarumma au tour précédent.

Edouard Mendy tente de rattraper sa bourde face à Karim Benzema, en vain…

Credit: Getty Images

La stat: 11

C’est une première dans l’histoire du football français. En inscribant 11 buts lors de cette Ligue des champions cru 2021-2022, Karim Benzema est devenu le recordman tricolore en la matière, effaçant la marque de Just Fontaine qu’on pensait éternelle (10 buts en 1958-59).

Le tweet qui peut faire basculer les indécis

La décla : Rio Ferdinand, consultant pour BT Sport

Je serais surpris qu’ils ne soient pas déjà en train d’écrire le nom de Benzema sur le Ballon d’Or.

La question : Benzema est-il le meilleur joueur du monde ?

Il a liminé à lui tout seul l’un des favoris à la victoire finale, au moins sur le papier, en 8e de finale. Il a assommé de son talent un Stamford Bridge pas habitué à autant de virtuosité. Il est, à ce jour, le meilleur buteur de 2022, devant Robert Lewandowski et Kylian Mbappé. Il porte avec ses compères Vinicius et Courtois un Real Madrid pas si impressionnant vers un nouveau sacre en Liga. Karim Benzema a beau évoqué ces “noches magicashéritées de l’ADN merengue à chaque tremblement de terre qu’il provoque, c’est d’abord à lui qu’en revient le mérite.

A 34 ans, il n’a jamais semblé si fort, si habité par ce feu intérieur à même d’incendier l’une des meilleures défenses d’Europe. Ses buts ne disent pas tout de son influence sur le plus grand club du monde actuellement. Aucun avant-centre ne peut se targuer de sa technique en mouvement et de son sens du jeu. Aucun numéro 9 ne semble aussi dominant dans les airs. Aucun attaquant de pointe ne possède ce flair à même de lui offrir des buts aussi gags que décisifs.

Alors, qui pour vraiment lui disputer le trône ? Un homme peut-être, son pote Kylian Mbappé qui dégage cette même impression de surpuissance à chacune de ses sorties mais qui ne peut se targuer d’une place en demi-finale quasi-assurée. Au fond, peu importe. Le plus important est là : le meilleur joueur du monde actuel est français. Son plus proche concurrent aussi. Comment ne pas penser à la Coupe du monde au Qatar avec tout ça ?

Ligue des champions

Benzema banalise l’exceptionnel, le Real a un pied en demi-finale

IL YA 4 HEUR

Ligue des champions

Après le PSG, Chelsea : le triplé exceptionnel de Benzema en vidéo

IL YA 5 HEUR

Leave a Comment