La qualité de l’air est désormais indiquée dans l’application

Google Maps veut vous aider à mieux respirer. L’outil cartographique et GPS de Google a déployé le 8 juin dernier un nouveau « calque » permettant de consulter la qualité de l’air dans un secteur précis, rapporte Numerama.

La nouveauté a été annoncée au printemps dernier. Dans son billet de blog, Google précise que l’option n’est pour l’instant disponible qu’aux Etats-Unis, en Australie et en Inde, sur les applications iOS et Android. Elle sera ultérieurement déployée ailleurs mais aucune date pour cet élargissement n’a été communiquée.

Des outils déjà existants en France

Pour ce nouvel outil, Google Maps récolte les données de différentes sources. Aux Etats-Unis, l’appli se base ainsi sur les agences gouvernementales et sur PurpleAir et son réseau de capteurs locaux. Sur le calque, il est ainsi possible de consulter rapidement l’indice de qualité de l’air, assorti d’un code couleur, et d’obtenir plus d’informations en cliquant sur le lieu.

Enjeu majeur en termes de santé publique, notamment en ville où la pollution règne, la qualité de l’air est devenue un sujet de préoccupation ces dernières années. En France, plusieurs outils permettent de consultant l’indice de qualité de l’air sur tout le territoire, à l’instar d’Air Quality Now ou encore AirParif (pour l’Ile-de-France uniquement). Nul doute que la future option de Google se basera sur ces outils existants pour élaborer ses données.

Leave a Comment