La pression contre Google Analytics s’accentue en France

Dans une décision du 10 février, la Cnil considère illégale l’utilisation de Google Analytics en France. wachiwit – stock.adobe.com

La Cnil a reçu 42 plaintes à l’encontre de médias qui utilisent le populaire outil statistique du géant américain.

La chasse aux utilisateurs de Google Analytics s’accélère en France. La semaine passée, la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) an enregistré 42 plaintes à l’encontre de médias qui utilisent le très populaire outil statistique gratuit du géant américain. Elles ont été déposées par un développeur français, David Libeau, qui dénonce le fait que ces sites ne se sont pas conformés à la récente position de la Cnil. En effet, depuis le 10 février dernier et la mise en demeure d’un gestionnaire d’un site web, le gendarme tricolore avait rendu illégal l’utilisation de Google Analytics dans le pays, compte tenu des transfers de données verses-les . La Cnil estimait que l’outil, qui permet à des millions de sites de mesurer leur audience et d’analyser le comportement des internautes, allait à l’encontre du RGPD. Elle s’inquiétait notamment de la possibilité pour les agences de renseignement américain d’accéder à ces données. «En l’état, il n’est pas possible de paramétrer…

Cet article est réserve aux abonnés. Il vous reste 73% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99€ le premier mois

Deja abonné ? Connectez-vous

.

Leave a Comment