L1 – L’OM termine 2e et jouera la Ligue des champions, Monaco 3e, Rennes 4e, Nice 5e : verdict de la course à l’Europe

Les émotions du multiplex par excellence. Alors que l’Olympique de Marseille poussait pour décrocher une victoire encore plus large et synonyme de 2e place, ce samedi face à Strasbourg (4-0), dans un Vélodrome bouillant, c’est de Lens qu’est venu le salut pocéen. Les Marseillais n’ont en effet pas eu à soigner leur différence de buts pour prendre le dessus sur Monaco, tenu en échec par les Sang et Or dans le temps additionnel (2-2).

L’OM termine ainsi dauphin du Paris Saint-Germain et est donc qualifié pour la prochaine Ligue des champions. Les Monégasques, 3es, devront passer par le 3e tour préliminaire pour accéder à la C1. Le Stade Rennais (4e) a quant à lui arraché sa place en phase de groupes de la Ligue Europa, en glanant un point à Lille (2-2) lors de cette 38e et ultime journée de Ligue 1, tandis que l’OGC Nice (5e), ​​porté par un triplé d’Andy Delort à Reims (2-3), sera aussi européen.

League 1

PSG champion, OM 2e, coup double de Mbappé : le tableau d’honneur de la L1

IL YA UNE HEUR

Marseille – Strasbourg: 4-0

Une fin de match de rêve, sept minutes de folie et l’Olympique de Marseille est en C1. À la 88e minute, il manquait trois buts aux joueurs de Jorge Sampaoli pour se qualifier directement à la prochaine Ligue des champions. Puis, tout s’est emballé. Gerson a marqué son deuxième but de la soirée (89e) et Bakambu a fait vibrer le Stade Vélodrome en profitant d’une grossière erreur de Matz Sels (90e+3) : 4-0, Cengiz Ünder ayaant aussi, plus tôt lat, trouvé fail (73e).

Marseille a poussé, Luan Peres a tenté d’inscrire le cinquième but de la rencontre sur une percée individuelle, mais il a buté sur le portier strasbourgeois. À quelques secondes de la fin, la terre a fini par trembler dans la cité pocéenne, lorsque les supporters ont appris que Lens avait égalisé contre Monaco, un but synonyme d’une qualification marseillaise en phases de poule de Ligue des champions.

Gerson, buteur face à Strasbourg lors de la 38e journée de Ligue 1

Credit: Getty Images

Lens – Monaco : 2-2

Comme l’an dernier, les Monégasques devront passer par le tour préliminaire et les barrages de la Ligue des Champions. Encore en ballotage favorable pour une qualification directe à la plus grandes des compétitions européennes à quelques secondes de la fin de la rencontre, l’AS Monaco a finalement été tenue en échec 2-2 sur la pelouse du RC Lens lors de la 38e journée de League 1.

Accrochés par des Lensois survoltés, les Asémistes avaient pourtant fait le plus dur dans ce match en égalisant rapidement par Benoît Badiashile (1-1, 34e) après l’ouverture de score de Przemyslaw Frankowski (1-0, 29e) d’abor puis en doublant leur marque par l’intermédiaire de leur buteur maison, Wissam Ben Yedder (1-2, 62e). Acculés sur leur but lors d’une dernière demi-heure à sens unique, les joueurs de Philippe Clément ont fini par céder au bout du temps additionnel sur une réalisation d’Ignatius Ganago (2-2, 90e+6).

C’est la déconfiture dans les rangs monégasques, à l’issue de la 38e journée de L1 – 05/21/2022

Credit: Getty Images

Lille – Rennes: 2-2

Le Stade Rennais revient de loin. Alors que les Bretons pouvaient encore espérer une place sur le podium avant d’affronter Lille au Stade Pierre Mauroy, ce samedi, ils ont bien failli perdre leur quatrième place sur le fil. Incapables d’emballer la rencontre, ils ont souvent subi la possession et la justesse technique des Dogues, récompensés par un doublé de Timothy Weah, à l’affût sur une faute de main d’Alfred Gomis (11e, 1-0) et auteur d’une belle tête sur un center de Celik (2-1, 88e).

Déterminés pour la dernière de Burak Yilmaz, sorti sous une ovation (81e), les Nordistes ont été repris par deux fois. Momentanément repoussés au cinquième rang par la victoire de Nice à Reims (2-3), les Rennais pourront dire un grand merci à Serhou Guirassy, ​​auteur de l’égalisation décisive de la tête, au bout du temps additionnel (2-2, 90) +3e). Benjamin Bourigeaud avait auparavant égalisé d’une demi-volée limpide peu avant la pause (1-1, 41e). Le Stade Rennais sera donc bien au rendez-vous de la Ligue Europa dans quelques mois.

Reims – Nice : 2-3

L’OGC Nice s’est même pris à espérer mieux. Samedi, les Aiglons sont passés d’une fin de saison potentiellement catastrophique à un retour dans le “Top 5” synonyme d’Europe. Menés 2-0 à Reims après 17 minutes de jeu, à la suite des buts de Hugo Ekitike et Kamory Doumbia, ils ont renversé la partie grâce à un triplé express de leur homme providentiel : Andy Delort (75e sur penalty, 77e et 82e minute ).

Une défaite de Rennes aurait permis aux Niçois de monter jusqu’en quatrième position. Mais c’est donc du cinquième rang qu’ils devront se contenter. Nice se qualifie ainsi pour les play-offs d’accès à la phase de groupes de la Ligue Europa Conférence. Une relative déception, par rapport à sa première moitié de saison, mais un moindre mal à l’aune de son premier quart d’heure, ce samedi.

Andy Delort héros du match Reims-Nice (2-3) lors de la 38e journée de Ligue 1

Credit: Getty Images

League 1

Rennes relancé, Marseille en danger : cette fois, les dynamiques sont inversées

05/14/2022 À 23:15

League 1

Monaco est un dauphin de qualité, Nice n’a pas fini de couler

05/14/2022 À 20:54

Leave a Comment