l. a. concertation ouverte dans “une dizaine de jours”, guarantee Olivier Dussopt

Le ministre du Travail a écarté l’idée de diminuer le montant des allocations, expliquant que “dans une période où on protège le pouvoir d’achat des Français, ça n’a pas de sens de sens de baisser une indemnité”.

Article rédigé par

Public

Mis à jour

Temps de lecture: 1 min.

La concertation sur la reforme de l’assurance chômage sera ouverte “dans une dizaine de jours”a assuré le ministre du Travail, Olivier Dussopt, dimanche 18 septembre, dans l’émission “Dimanche en politique” sur France 3. “Nous allons ouvrir la concertation dans une dizaine de jours” sur cette réforme qui vise à “rendre notre système d’assurance chômage plus protecteur et plus efficace”an affirmé le ministre.

Le principe de la réforme est de faire varier les indemnités versées au chômeur en fonction de la conjoncture, une idée vivement critiquée par tous les syndicats dans un communiqué publié la semaine dernière. Olivier Dussopt n’a pas exclu que cela puisse se faire région par région ou bassin d’emploi par bassin d’emploi.

Il a écarté en revanche l’idée de diminuer le montant des allocations. “La seule piste que je n’ouvre pas, c’est le niveau d’indemnisation. Parce que dans une période où on protège le pouvoir d’achat des Français, ça n’a pas de sens de baisser une indemnité”at-il expliqué.

>> Réforme de l’assurance-chômage: quelles sont les intentions du gouvernement ?

A la veille de la publication des chiffres de Pôle Emploi, fin juillet, le ministre du Travail avait estimé que les règles d’indemnisation du chômage devaient “tenir compte de la situation du marché de l’emploi”. “Quand ça va bien, on durcit les règles et, quand ça va mal, on les assouplit”, avait affirmé Olivier Dussopt dans une interview au Parisien.

Leave a Comment