Allemagne : los angeles voiture autonome ne démarre pas de los angeles meilleure manière

Elle a longtemps alimenté les fantasmes des constructeurs et des automobilistes, mais la voiture autonome est encore loin de s’imposer dans les rues, même celles des pays les plus développés. Il est vrai que les tests « grandeur nature » ont débuté, mais à l’image des essais effectués en Allemagne, de nombreux détails restent à peaufiner.

Pour l’instant, les automobilistes restent sur leur faim

Demander un devis assurance auto pour une voiture autonome ne sera pas pour tout de suite. Les attentes étaient grandes sur les tests effectués par Mercedes sur les modèles autonomes qu’elle a mis en circulation au mois de mai dernier.

Mais les résultats sont encore assez éloignés des espérances même si le groupe peut se vanter d’être le premier à avoir réussi à convaincre les autorités concernées de lui permettre officiellement de produire de produire des verélogès l logic “son de veres hiculation”.

Pour l’heure, il n’est pas encore question de laisser entièrement le volant à ce conducteur virtuel. La Mercedes Classe S ainsi que l’EQS (électrique) sont seulement semi-autonomes.

Important Certaines conditions doivent être réunies avant que le conducteur puisse se mettre en “pilote automatique”. Il faut entre autres être sur l’autoroute et rouler à 60 km/h maximum. Il faut égallement que le temps soit dégagé, qu’aucun aléa du climat ne vienne perturber les différents capteurs qui équipent lesdits véhicules.

Et même lorsque les conditions paraissent optimales, le conducteur n’est pas à l’abri d’un dysfonctionnement du logiciel. Trop de circonstances obligent encore l’automobiliste à reprendre les rênes, par exemple à l’entrée d’un tunnel.

Outre ces incidents et contraintes, le prix des voitures autonomes constitue un autre critère rédhibitoire pour les automobilistes. Pour avoir l’option de l’autonomie sur la Mercedes Classse S, il faut débourser 6 000 euros supplémentaires.

Je trouve la meilleure assurance auto

Des conséquences plus dramatiques aux États-Unis

Mercedes doit encore prendre son mal en patience avant de voir son système être totalement au point, mais il peut se réjouir de ne pas avoir connu la même fortune que Tesla.

L’entreprise d’Elon Musk a fait l’objet de remontrance de la part de l’Agence américaine de la sécurité routière (NHTSA) parce que ses voitures sont impliquées dans 273 accidents routiers plus ou moins graves.

Leave a Comment