Hockey sur glace: Axel Simic est à Kloten pour enfin exploser

Public

Hockey sur glaceAxel Simic est à Kloten pour enfin exploser

Une semaine avant la reprise, le Gruérien de 23 ans a quitté Davos pour les Aviateurs avec un objectif clair: augmenter son temps de jeu et se faire une place dans le top 6.

Axel Simic (numéro 56) s’est taillé une place de choix dans l’effectif de Kloten.

Claudio Thoma/freshfocus

L’affrontement de mardi soir entre Kloten et Lausanne était l’occasion de voir évoluer le Gruérien Axel Simic sous ses nouvelles couleurs face à l’une de ses anciennes équipes. Arrivé une semaine avant la reprise, l’attaquant est déjà un joueur important d’un néo-promu, qui a montré de belles choses tant contre Lausanne que face à Rapperswil. «Lors des deux rencontres, on a été dans le match jusqu’au bout. Ce point contre Lausanne va faire du bien à l’équipe moralement» a déclaré l’ailier à l’issue de la partie.

Si l’ex-junior du LHC a posé ses patins à la stimo arena, c’est dans l’objectif d’avoir un temps de jeu supérieur. «Cela faisait 2-3 mois qu’on parlait d’un transfert avec Davos. Avec un joueur étranger supplémentaire en attaque, j’ai perdu ma place et le club ne voulait pas me payer pour être 13e attaquant, a résumé le joueur qui a réalisé 15 points en 43 matches sous le maillot grison. Comme je reviens de blessure, j’ai besoin de jouer pour me remettre dans le rythme. Avec la blessure de Dario Meyer, Kloten avait besoin d’un attaquant suisse. C’est un transfert qui rend tout le monde gagnant», s’est-il réjoui.

Lors de la saison 2021-2022, Axel Simic évoluait à Davos.

Lors de la saison 2021-2022, Axel Simic évoluait à Davos.

Claudio Thoma/freshfocus

Une place dans le top 6

Il est évidemment trop tôt pour tirer des conclusions, mais ce choix semble pour l’instant être le bon. Axel Simic s’est bien intégré à son nouvel environnement et évolue déjà au sein du premier trio d’attaque avec les Finlandais Miro Aaltonen et Arttu Ruotsalainen. «Les gars sont sympas et ils m’ont vraiment bien accueilli. Puisque je suis arrivé tard, j’ai dû faire pas mal de vidéos pour m’intégrer dans le système, a détaille le principal intéressé. Mais au final, ça reste du hockey et en plus je joue avec deux excellents joueurs qui rendent le jeu plus simple», at-il évoqué.

«Il me manque vraiment de la précision lors du dernier geste. Marquer un but me ferait du bien.”

Axel Simic, attaquant de Kloten

Rétrogradé en deuxième ligne lors de la troisième période contre Lausanne, lorsque son équipe poussait pour égaliser, il est conscient que sa place dans le top 6 n’est pas assurée: «Ça fait plaisant cette chance’est moi de faire le job pour y rester. Il faut vraiment commencer à les mettre au fond parce que c’est cool de bien jouer, mais les statistiques, ça compte pour durer dans les deux premiers trios.”

Un tir au but bon pour la confiance

Mardi contre Lausanne, il a bénéficié d’un important temps de glace (18’13”, dont 5’18” en power-play) lors duquel il a créé des occasions et s’est retrouvé à la finition de plusieurs d ‘entre elles (5 tirs cadrés) sans jamais réussir à conclure. «Il me manque vraiment de la précision lors du dernier geste. Marquer un but me ferait du bien et ça pourrait me lancer», an annoncé le joueur passé par la Ligue junior du Québec en 2016-2017.

En attendant, une réussite dans le jeu, le Fribourgeois a gardé temporairement son équipe dans le match en inscribant son tir au but grâce à une superbe feinte: «C’est un mouvement que je fais souvent maîtque. Je l’avais réussi lors de l’échauffement, donc je le sentais bien.”

Un premier but à Davos?

De quoi lui apporter un surplus de confiance? «Peut-être, il faudra voir ça ce vendredi contre mon ancien club», at-il lancé avec un sourire en coin. À l’occasion de son premier déplacement de la saison, le néo-promu se rend sur la glace de Davos.

Pour ce duel, l’ex-joueur des ZSC Lions devrait enfin pouvoir jouer avec un maillot floqué. «On m’a dit que ça serait fait pour Davos. Je vais retrouver mon numéro 28. Avec ce maillot sans nom, je pouvais créer la petite surprise du joueur inconnu, ça ne sera plus possible», a conclu un Axel Simic, rieur.

Leave a Comment