Hockey Dames : une soirée réussie pour l. a. Gantoise et l’Herakles

La troisième journée de championnat se déroulait ce jeudi soir sous les premières lumières artificielles de la saison.

Un nul en entrée
La soirée débutait par un Victory-Daring qui promettait d’être solide, avec les retrouvailles des joueuses de Manu Brunet avec deux transfuges de Molenbeek : Borgia et Ferrazini. Brunet craignait ce déplacement : “On sait que le Victory s’est renforcé et qu’il n’est pas facile à manœuvrer.” Et effectivement, c’était Bruni, déjà auteure d’un but dimanche passé qui ouvrait le score à la 22e minute : une contre-attaque joliment menée. La seconde mi-temps allait permettre aux visiteuses de tenter de revenir au score, avec plusieurs occasions franches de but. « Mais ça ne rentrait pas, la balle ne roulait pas vraiment pour nous. » Il faudra une faute volontaire et un stroke que la sœur du coach Josefina convertissait à la 67e minute pour arracher le nul. « Ce n’est ni bon, ni mauvais. On verra en fin de championnat si c’est un point gagné ou 2 points perdus. Notre équipe est en reconstruction et je peux me montrer satisfait de ce que nous avons montré.”

L’herakles a réussi son test
Le déplacement du Dragons à Lierre s’avérait comme périlleux : l’Herakles s’est sérieusement renforcé et cette rencontre pouvait déjà être considérée un sérieux test en vue du top 4 pour les joueduuses de Gilles Verde. Malheureusement pour elles, elles encaissaient dès la 5e minute un pc de l’inévitable De Groof. Il faudra attendre la 44e minute et un pc de Taylor pour souffler un peu. Mais tellement peu puisque dans les 60 seconds, l’espagnole Gil remettait les Brasschaatoises en tête sur un long flat de De Groof subtilement dévié. Gilles Verdussen se montrait satisfait : « En première mi-temps, on a subi le jeu, on a beaucoup défendu en s’en tirant assez bien. Lorsque nous avons été menés en deuxième période, nous avons poussé et j’ai senti vraiment que mes joueuses avaient des possibilités de tenir face à cette grosse équipe du Dragons. » A 4 minutes du terme, l’Herakles retirait sa gardienne et forçait pour obtenir un pc à la 68e que Mommens envoyait superbement dans le haut des filets. « On a remis notre gardienne et on a tenu bon. Ce premier point contre un cador de la division est de très bon augure. »

La Gantoise en champion
Si l’Antwerp avait été souvent la bête noire de la Gantoise, les lumières de la Noorderlaan étaient suffisamment brillantes ce soir que pour faire oublier ces sombres souvenirs. Sinia ouvrait le score à la 19e minute après une superbe combinaison avec Gerniers et Ballenghien : un but purement à la gantoise. Bonastre doublait le score à la 25e sur une belle action sur la droite de Van Den Abeele. Picard stoppait un joli pc de Ballenghien juste avant la pause. Après une troisième quart très fermé, les buts de Picard allaient encore s’ouvrir deux fois et à acahque fois des œuvres de Ballenghien: à la 60e et à la 69e. Les deux gardiennes allaient encore s’illustrer, Picard sur un nouveau tir de Ballenghien et Geiregat devant Jardel isolée par Struijk.

Le Braxgata amortit déjà son transfert
Il n’aura fallu qu’un seul pc pour permettre aux joueuses boomoises de s’imposer à Louvain. Et c’est Stephanie Vanden Borre qui an inauguré son compteur but de la saison, sortant ses équipières des filets bien défendus de Louvain.

Le Watducks cartonne
Plus question de musarder: le Waterloo Ducks a rapidement étouffé le Wellington avec deux buts dans le premier quart: White dès la 4e minute et Boey peu avant le coup de sifflet de la pause. White et Gose doublaient la note avant la mi-temps. Gose, Boey et Ronquetti alordissaient une note qui semble bien salée pour les Uccloises.

Le Racing s’en sort sur une erreur d’arbitrage
John John Dohmen n’était pas vraiment d’accord avec la décision ou plutôt le manque de reaction des arbitres lors de cette funeste 66e minute. Alors que la balle était dans le camp du Racing, un gros coup de stick permettait à une joueuse uccloise de chiper la balle : tout le camp oréen se levait. De Mot allait inscrire un but facile, signant le 2-1 du Racing. Auparavant, le Racing avait dû attendre la 35e minute un pc pour ouvrir le score, avec Rasir au canon. Sur la remise en jeu de la seconde mi-temps, Kreusch égalisait. Le jeu était partagé, avec peu d’occasions, les gardiennes ne touchant que rarement la balle. Venait la 66e minute et la double sanction, le but et la carte jaune pour le T1 oréen. Le 3-1 marqué sur pc à la 70e minute restait anecdotique. Sauf que le Racing prenait ses premiers points, et pour les Uccloises, c’est la bonne nouvelle.

Victory-Daring 1-1 : 22e Bruni (1-0), 67e Brunet sur stroke (1-1)
Gantoise-Antwerp 4-0 : 19e Sinia (1-0), 25e Bonastre (2-0), 57e Ballenghien (3-0), 67e Ballenghien (4-0)
Herakles-Dragons 2-2 : 6e De Groof sur pc (0-1), 44e Taylor (1-1), 45e Gil (1-2), 68e Mommens sur pc (2-2)
Louvain-Braxgata 0-1 : 45e Vanden Borre sur pc (0-1)
Waterloo Ducks-Wellington 7-0 : 4e White (1-0), 13e Boey (2-0), 22e White (3-0), 30e Gose (4-0), 58e Gose (5-0), 67e Boey (6-0), 70e Ronquetti (7-0)
Racing-Orée 3-1 : 35e Rasir sur pc (1-0), 36e Kreusch (1-1), 66e De Mot (2-1), 70e Englebertsur pc (3-1)
Class : 1. Gantoise 9 pts (+7) 2. Braxgata 9 pts (+6) 3. Herakles 7 pts (+4) 4. Watducks 6 pts (+7) 5. Antwerp 6 pts (-1) 6. Victory 4 pts (+1) 7. Daring 4 pts (-1) 8. Louvain 3 pts (0) 9. Racing 3 pt (-1) 10. Dragons 1 pt (-2) 11. Orée 0 pt (-6) 12 Wellington 0 pt (-13)

Leave a Comment