Championnat mondial de hockey féminin | Une victoire face à l. a. Suède envoie les Canadiennes en demi-finales

(Herning, Denmark) Le Canada a eu à l’usure une gardienne tenace et a fait un autre pas vers la défense de son titre au championnat mondial de hockey féminin.

Mis a jour le 1er september

Donna Spencer
La Presse Canadienne

Sarah Potomak an inscrit un but spectaculaire et a préparé le filet d’Erin Ambrose alors que le Canada a accédé aux demi-finales, jeudi, résultat d’une victoire de 3-0 aux dépens de la Suède.

La défenseuse vétérane Jocelyne Larocque a égallement marqué pour l’Unifolié, qui affrontera la Suisse samedi.

Les matches pour les médailles auront lieu dimanche.

Ann-Renée Desbiens a été parfaite devant neuf tirs. Emma Soderberg, de l’Université du Minnesota à Duluth, a réalisé 54 arrêts pour la Suède.

« C’était un test pour notre patience, mais aussi pour notre discipline », an admis la capitaine adjointe canadienne, Blayre Turnbull. C’est très facile dans ce genre de matchs de jouer de façon individuelle, de tenter de résoudre le problème toute seule et de dévier du plan de match.

« Je suis très fière de notre groupe. Nous n’avons pas dérogé du plan de match même si nous n’avons pas connu le succès offensif que nous voulions avoir. »

Privée de la capitaine Lara Stalder et de leur meilleure buteuse Alina Mueller, en raison de la COVID-19, la Suisse a battu le Japon 2-1, au terme d’une fusillade.

La Tchèque, entraînée par l’ancienne défenseuse canadienne Carla MacLeod, a atteint les demi-finales grâce à une victoire de 2-1 contre la Finlande, en prolongation.

Les Tchèques vont se mesurer aux États-Unis, qui ont écrasé la Hongrie 12-1.

Auteure d’un but et d’une mention d’aide, l’Américaine Hilary Knight a atteint 87 points en carrière au Championnat du monde, battant le record de Hayley Wickenheiser, du Canada.

Le Canada et la Suède s’affrontaient aux championnats mondiaux pour la première fois depuis 2009, bien que les Canadiennes aient battu les Suédoises 11-0 en quart de finale olympique en février.

Le Canada a généré une pression soutenue pendant de longues périodes lors des premiers et deuxième tiers, mais Soderberg a réussi à limiter le coussin canadien à 2-0 après 40 minutes.

« C’est une gardienne exceptionnelle. Elle se déplace très bien, a noté Larocque. Elle a réalisé de gros arrêts. C’était un test pour nous de continued d’appliquer le plan de match et de bien exécuter les détails. Je crois que c’est bien. Nous avons dû jouer de l’excellent hockey et avons continué à mettre de la pression sur elles. »

« Nous allons être en mesure d’en tirer profit, je dirais, de la seconde moitié de la rencontre pour notre demi-finale. »

Ambrose a enfilé un tir de la pointe au-dessus de l’épaule de Soderberg, à 13 : 10 en troisième période.

Potomak a marqué à forces égales. Elle a gagné la possession du disque, s’est éloignée de Maja Persson Nylen et a fait mouche grâce à une feinte, à 13 : 56 en deuxième période.

La défenseuse Larocque a marqué son premier but dans un contexte de championnat du monde, elle qui en est à sa 10e présence à l’évènement.

Dominées 14-1 pour les tirs en première période, les Suédoises ont tenu le Canada sans but jusqu’à 17 : 11. Renata Fast a remis à Larocque, qui a logé la rondelle dans le haut du filet.

Leave a Comment