Championnat mondial de hockey féminin : Le Canada bat l. a. Suède et document en demi-finale

HERNING, DENMARK – Les joueuses canadiennes étaient en mission, deux jours après leur défaite de 5-2 aux mains des États-Unis, au Championnat mondial féminin de hockey. Opposées aux représentants de la Suède en quart de finale, les Canadiennes ont pris le contrôle du match dès le départ, en route vers une victoire de 3-0.

Même s’il a fallu attendre plus de 17 minutes avant de voir une joueuse canadienne toucher le fond du filet, la formation canadienne a commencé le match avec intensité, prenant d’assaut le territoire suédois. C’est finale Jocelyne Larocque qui a marqué le premier but de la rencontre, le premier de sa carrière au championnat du monde, et ce, à son 48e match au mondial.

« C’était un test pour notre patience, mais aussi pour notre discipline, an admis la capitaine adjointe canadienne, Blayre Turnbull. C’est très facile dans ce genre de matchs de jouer de façon individuelle, de tenter de résoudre le problème toute seule et de dévier du plan de match. Je suis très fière de notre groupe. Nous n’avons pas dérogé du plan de match même si nous n’avons pas connu le succès offensif que nous voulions avoir. »

La capitaine Marie-Philip Poulin et Renata Fast ont obtenu des mentions d’aide sur ce but.

Discrète jusque-là dans la rencontre, Sarah Potomak an effectué une superbe percée à travers la défense suédoise en fin de période médiane pour doubler l’avance du Canada.

Au troisième tiers, la défenseure Erin Ambrose a mis le match hors de portée des Suédoises en marquant d’un tir précis de la ligne bleue, alors que la gardienne avait la vue voilée par plusieurs joueuses. Sarah Potomak et Emma Maltais se sont faites complices de ce troisième but.

Ann-Renée Desbiens était de retour devant la cage de l’unifolié pour cette rencontre, elle a repoussé les neuf tirs dirigés vers elle pour compléter le blanchissage.

Sa vis-à-vis, Emma Soderberg, a été beaucoup plus occupée, faisant face à un bombardement en règle de 57 lancers. La gardienne de 24 ans a fait certains arrêts importants pour garder son équipe dans le match. Elle a d’ailleurs été nommée joueuse du match du côté suédois.

« C’est une gardienne exceptionnelle. Elle se déplace très bien, a noté Larocque. Elle a réalisé de gros arrêts. C’était un test pour nous de continued d’appliquer le plan de match et de bien exécuter les détails. Je crois que c’est bien. Nous avons dû jouer de l’excellent hockey et avons continué à mettre de la pression sur elles. Nous allons être en mesure d’en tirer profit, je dirais, de la seconde moitié de la rencontre pour notre demi-finale. »

Avec cette victoire, la troupe de Troy Ryan obtient son billet pour les demi-finales ou elle retrouvera la Suisse qu’elle a battue au compte de 4-1 en ronde préliminaire. L’autre demi-finale opposera les États-Unis aux Tchèques qui ont causé une surprise en éliminant les Finlandaises en prolongation plus tôt jeudi.

Les demi-finales auront lieu samedi alors que la finale se tieendra dimanche.

Potomak se tricote un magnifique but!

Laroque ouvre la marque pour le Canada

Erin Ambrose marque le but d’assurance

Leave a Comment