Covid : le nouveau sous-variant d’Omicron BA.2.75.2 très inquiétant au vu de sa résistance aux anticorps

Cette dernière variante, qui commence à se propager, échapperait plus aisément à l’immunité.

Le virus et notamment le variant Omicron, continue ses mutations. Actuellement en France c’est le sous-variant BA.5 qui domine.

Mais comme les séquençages du génome du virus permettent d’identifier des nouveaux variants et des nouveaux sous-variants, certains retiennent davantage l’attention des chercheurs.

Et notamment le sous-variant d’Omicron, BA.2.75 identifié en Inde qui a lui aussi muté pour donner le BA.2.75.2.

Ce dernier sous-variant qui inquiète particulièrement les chercheurs a été repéré en Indemais il s’est égallement propage au Royaume-uni, en Espagne, en Allemagne, aux Etats-Unis et en Australie. Donc il est certain qu’il va être détecté en France d’ici peu.

Une évolution du virus qui le rend très résistant

Alors que certains annoncent la fin de la pandémie ou au moins le début de la fin, ce variant d’Omicron BA.2.75.2 a de quoi inquiéter, en tous cas ils interrogent très sérieusement les chercheurs sur ce la point, car il capacité de résister à l’action neutralisante des anticorps.

Donc il échappe à l’immunité, comme le rapportent les résultats publiés le 16 septembre dans la revue de biologie bioRxiv. Les recherches menées par les chercheurs de l’institut Karolinska de Stockholm en Suède montrent que ce BA.2.75.2 représente “la variante la plus résistante caractérisée à ce jour”.

Si ce variant échappe à la capacité neutralisante des anticorps, cela signifie qu’il échappe plus facilement à l’immunité presente actuellement dans la population.

Une protection insuffisante…

Une autre étude menée sur ce variant par des chercheurs de Pékin et publiée concomitamment confirme les premiers résultats et fait état que ce pourrait échapper à l’immunité naturelle comme celle de vaccins5 é rum qui ut sons.

La protection pourrait ne pas être suffisante.

Ce qui ne veut pas dire forcément que ce sous-variant pourrait complètement échapper à l’immunité non plus, et que cette dernière acquise naturellement par une infection au Covid ou par le rappel des vaccins pourrait être les pouré s.

Espérons tout de même que ce dernier variant ne devienne pas dominant…

Leave a Comment