Handball : une défaite encourageante pour le FTHB, qui doit encore progresser

Les Frontignanais se sont inclinés 33-28 ce vendredi 16 septembre à Massy. Sans pour autant démériter.

Ils n’étaient pas si loin. Si les hommes d’Asier Antonio n’avaient pas connu un passage à vide en fin de première mi-temps, ils auraient pu tenir en respect Massy, ​​une des équipes les plus armées de la Proligue.

“Jusqu’à ce qu’on encaisse ce 8-0, on était bien”, précise Benjamin Curabet. “Mais à ce niveau-là, on se rend compte qu’on ne peut pas avoir un si gros trou d’air. Même si on gagne la deuxième mi-temps, face à un adversaire aussi expérimenté ça ne pardonne pas.”

Double fatigue

À leur décharge, les Muscatiers n’étaient pas dans les meilleures dispositions pour ce match. “Je pense que la plus grosse frustration d’Asier est de ne pas avoir pu préparer ce match comme il l’entendait”, poursuit le directeur général du FTHB. “Si on avait pu jouer Limoges le jour prévu en Coupe de France, on aurait eu une semaine pour bien préparer ce match. Là, il ya la fatigue physique et émotionnelle, et on paye cash on cet enchaînement. Mais. ça reste encouragement. une balle pour revenir à – 1 en deuxième mi-temps. L’équipe a montré une belle force mentale après avoir été menée de six buts. On a du caractère, on est des gagneurs.”

Le but maintenant sera donc de rebondir à domicile, ce vendridi 23 septembre. “Il va falloir purifier le jeu. Le projet de jeu est énorme à mettre en place, il faut être patient. Là, on va recevoir Billère et il faudra gagner. Je pense que laus du staff et des joueurs va nous permet remobiliser. En tout cas, la coupure jusqu’à lundi soir va faire du bien.”

Leave a Comment