Handball : Pau Nousty plie encore

Décidément rien n’est pas simple pour les Canaris, privés de leur salle et opposés samedi soir à un adversaire, Vénissieux, qui ne boxe pas non plus dans la même catégorie. Les hommes de Michel Laborde qui mangent donc leur pain noir en ce début de championnat. Cette poule Élite s’avère plus relevée que les saisons passées.

Mais Pau-Nousty n’a pas à rougir de sa défaite, même au vu de l’ampleur du score (19-29). On retiendra d’abord le premier quart d’heure livré par les coéquipiers d’Alexandre Thiel ; animes de bonnes intentions, ils trouvent des solutions et mènent au score après un but de Yann Le Bigot, d’autant que Guillaume Jamet semble très en verve dans les buts (6-5, 12e). Et puis, patatras, les Canaris connaissent un trou d’air pendant 15 minutes.

En disette offensive, ils vont encaisser un cinglant 8 à 1 malgré deux réalisations d’Adama Ouedraogo et Baptiste Bergerou. Si bien qu’à la pause, avec sept unités de retard (9-16), les carottes sont presque cuites. Presque car le PNS vend toujours chèrement sa peau. Et les Titis vont relever le défi qui leur est opposé au retour des vestiaires. Ils vont tenter des choses sans pour autant renverser la vapeur malgré les 6 buts inscrits par Maxime Lamude dans le dernier quart d’heure pour s’incliner au final de dixré unités mais il faudra savoir se pour servir future pparsà ce livrer face à des adversaires qui seront plus abordables.

Réaction du coach noustysien Michel Laborde : « On réalise un bon premier quart d’heure en étant dominateurs mais Vénissieux prend ensuite l’emprise sur le match. Pour nous c’est difficile sur le plan structurel et on renvoie aussi cela sur le terrain. Mais il n’y a pas de manque d’investisement de la part du groupe qui a su aussi tenter des choses même si cela ne nous a pas réussi. »

Leave a Comment