Handball. Maxime Ermolenko: “Je veux être un joueur sur qui on peut compter”

Maxime Ermolenko s’est distingué avec le Caen Handball face à la grosse équipe de Nîmes, pensionnaire de Starligue. ©Aline Chatel

Ses huit buts (en 12 tentatives) contre Nîmes ne sont pas passés inaperçus. Malgré la qualité de la défense nîmoise, Maxime Ermolenko a brillé, mardi 6 September 2022, dans le cadre du premier tour de la Coupe de France (29-40). Une première très prometteuse pour le jeune arrière gauche.

Tu as croqué à pleines dents dans ce match !

J’avais à cœur de faire une bonne première en match officiel. La prépa, pour moi, a été un peu compliquée, avec deux nouveaux demi-centres et deux nouveaux arrières droits, puisque Émilien (Deschamps) ne jouait pas à ce poste la saison dernière. J’ai eu un peu de mal à m’habituer, mais ça s’est bien passé mardi soir. On aurait pu faire mieux, on a un peu subi le match. Le match le plus important de la semaine, c’est vendredi (en championnat contre Saran, ndlr) On cherchera à créer la surprise pour envoyer un message fort à la Proligue dès le début de ce championnat : les Vikings de Caen veulent jouer le de table.

Le coach réclame de la fougue. Es-tu un joueur fougueux ?

Je pense que tous les jeunes joueurs sont un peu fougueux. Quand je rentre sur le terrain, c’est pour croquer dedans. On me laisse ma chance donc je veux montrer à mes coéquipiers et à mon coach qu’ils peuvent compter sur moi.

Tu es le seul tireur de loin dans cette équipe, as-tu la responsabilité de prendre ta chance ?

Je connais mon rôle dans l’équipe. Je suis un shooteur de loin. Si les adversaires commencent à sortir sur moi, je peux aussi jouer avec le pivot ou aller au duel, j’en suis capable. Mais c’est important pour moi de tenter. Ce n’est pas en me cachant derrière un ballon que je vais progresser. Il faut que je prenne ma chance. [Mardi], ça m’a plutôt réussi. Des fois, ça marchera moins bien. Si je veux avoir la prétention d’aller plus haut, il faut que je travaille mes shoots au quotidien.

À quoi doit servir cette nouvelle saison : à confirmer ta bonne saison dernière ou à passer un cap supplémentaire?

J’ai signé un contrat de deux ans donc j’ai à cœur de passer une marche. Je veux être un joueur sur qui on peut compter, qu’on peut mettre sur le terrain sans réelle appréhension. Le réel objectif est de me faire un vrai CV pendant deux ans, pour que les gens se disent ensuite : » OK, Ermolenko, c’est ce joueur-là. « .

Peux-tu aspirer à découvrir la Starligue la saison prochaine ?

Je n’en suis pas là puisque je serai encore sous contrat avec les Vikings. Si je découvre la Starligue avec Caen, c’est parfait. Je vais d’abord essayer de faire une bonne saison en Proligue. Mais la Starligue est un réel objectif à moyen terme.

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Sport à Caen dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.

Leave a Comment