Handball. Denis Tristant, l’entraîneur-adjoint du SCO, revient sur sa médaille de bronze aux JO

block

Reserve aux abonnes

Il ya 40 ans, l’équipe de France décrochait la première médaille olympique de son histoire. Parmi les « Bronzés » de Barcelone, un certain Denis Tristant.

Angers.  Le médaillé de bronze à Barcelone, Denis Tristant, est actuellement l'entraîneur-adjoint du SCO.

Angers. Le médaillé de bronze à Barcelone, Denis Tristant, est actuellement l’entraîneur-adjoint du SCO. | CO


  • Angers. Le médaillé de bronze à Barcelone, Denis Tristant, est actuellement l’entraîneur-adjoint du SCO. | CO

S’il se défend de vivre dans le passé, l’actuel entraîneur adjoint de l’équipe première du SCO ne garde pas moins des souvenirs très précis de cette fabuleuse épopée. « Dans les années 80, le handball français n’existait pas au niveau international. L’équipe de France vivotait entre les championnats du monde C et B et côté professionnalisme, tout était à faire. Pour donner un exemple, quand je jouais au Paris Université Club (de 1983 à 1987), je ne touchais pas un centime et je m’entraînais seulement trois fois par semaine ».

« Ma carrière internationale s’arrêtait là »

Tel est donc l’état de santé (pas terrible) du hand tricolore….

Il vous reste 80% de cet article à lire.

cadenas-ouvert Ce contenu est réserve aux abonnés.

Pour un accès immédiat, abonnez-vous

1ere semaine offerte

S’abonner pour lire la suite

Leave a Comment