C’est l’heure de los angeles reprise pour les féminines du Handball Nord Lozère

N3 / Ce samedi soir, à Chamalières.

Ce samedi, les joueuses du Handball Nord Lozère effectuent leur reprise à l’extérieur, sur le terrain de Chamalières.

Des débuts qui seront scrutés avec attention dans un gymnase o la colle sera interdite, ce qui est un avantage considérable pour l’équipe recevante, habituée à jouer sans, alrons que à les joueuses fa du Bauances fa séance. Dans ce groupe, très peu de changement avec Florent Bodin qui est toujours à la tête de cette équipe. Côté effectif, le départ, pour cause d’études, de Maïlys Clain, et l’arrêt provisoire de la jeune pivotal Astrid Brun, qui se consacre à des études de médecine. À l’inverse, la jeune Victoria Pépin, ailière, et Chloé Rousset, en pivot, intègrent ce groupe N3 avec une très belle préparation.

Renforcer l’effectif

Malgré cela, l’entraîneur n’est pas satisfait de son effectif et attend au minimum deux arrivées dont une gardienne pour avoir un effectif capable de jouer un rôle dans ce championnat.

Côté préparation, c’est pratiquement un sans-faute sur les matchs amicaux, avec trois victoires (deux N3 et une PN) et un match nul (N3 réserve de N1) avec, en plus, des contenus et un état d’esprit l’image de la fin de saison dernière. Ce début de championnat s’annonce d’ailleurs très difficile avec trois déplacements sur les quatre premiers matchs.

Ainsi, pour Florent Bodin,”ce premier match va avoir valeur de test pour notre équipe. Cette équipe de Chamalières s’est très bien renforcée avec des joueuses de N2 et a surtout l’avantage de jouer sans colle. De l’extérieur, quand on connaît peu le handball, on pense que c’est anodin mais en réalité, cela est un avantage certain pour cette équipe-là. Même si, pour moi, le handball sans colle n’est pas du handball, car cela change vraiment le jeu.”

Le coach se dit frustré de l’intersaison en raison d’objectifs de recrutement non atteints : “ Il nous manque une gardienne, un pivotal et une joueuse de base arrière pour avoir un effectif vraiment intéressant. Le départ de Maïlys Clain est une grosse perte pour nous car elle avait fait une très belle fin de saison et je comptais sur elle pour franchir un nouveau capPour le reste, le groupe évolue peu et les automatismes ont été vite retrouvés sur les matchs de préparation.

L’entraîneur attend deux choses : un bon match de son équipe pour la reprise, puis de nouvelles filles pour la renforcer.

Côté garçons, ils joueront eux aussi à Chamalières, en lever de rideau de la N3. Ils repartent dans un nouveau projet avec l’arrivée de Cézar Danciu en tant que coach. Le groupe a très peu évolué avec le départ de Robin Bartholome mais le retour de Florent Berthuit en tant que joueur après une année de coaching.

Leave a Comment