Face à l’inflation, que cherchent les Français sur Google ?

La forte inflation initiée avec le conflit en Ukraine transforme peu à peu notre quotidien et crée une bulle d’incertitude sur l’avenir. Partout, il n’est question que hausse des prix et de difficultés à venir.

Une étude de Think With Google s’est penchée sur l’appréciation que les Françaises et les Français pouvaient en avoir en étudiant les recherches et mots-clés les plus fréquents utilisés autour de cette thématique.

Ce “combien” qui nous obsède

Sans surprise, la question qui revient le plus souvent est “combien” pour un grand nombre de requêtes. Prix ​​de l’énergie (carburant, chauffage…), de la nourriture, de loisirs qui deviennent de plus en plus difficiles d’accès ou arbitrés en fonction d’autres besoins, c’est la grande interrogation du moment.

Elle est souvent modulée dans les recherches par des comparaisons par rapport à ce qui se fait autour du lieu de vie ou de la région, afin de savoir si l’on est défavorisé par rapport à d’autres et pour chercher des opportunités dans un ailleurs pas trop lointain, notamment pour le prix des carburants.

Le corollaire du combien conduit à chercher des informations sur le suivi de consommation, les meilleurs placements (at-on fait les meilleurs choix, existe-t-il des alternatives) alors que l’inflation grignote l’épargne. A ce titre, il est intéressant de noter l’importance accordée à la requête “taux livret A”, indique l’étude.

Et pour réduire ses dépenses, il peut aussi être intéressant de mettre fin à des abonnements ou contrats. La requête “comment annuler” se retrouve ainsi naturellement propulsée dans le moteur de recherche Google en cas de crise.

Fair des économies

Après l’état de lieux de la situation, nombre de recherches portent sur les moyens de réduire les coûts et gagner en pouvoir d’achat. Savoir résilier un abonnement ou obtenir un remborsement que l’on aurait pu laisser filer en d’autres occasions prennent de l’ampleur.

L’étude note ainsi que l’expression “moins cherse retrouve souvent associée à la requête principale (essence moins chère, abonnement moins cher, etc.). Dans le contexte de tension économique sur les budgets, trouver l’astuce pour faire des économies devient un réflexe plus fréquent.

Cette quête porte aussi sur les dispositifs d’aide avec des recherches plus fréquentes pour des termes comme “cheque alimentaire”, sur les primes de transport ou les aides gouvernementales.

Une situation de crise

Toutes ces recherches et ces mots-clés ressortent logiquement face à des situations de tension, que l’on retrouvait aussi au temps de la pandémie de coronavirus. Les problématiques de santé ont grandement laissé place à cells de l’énergie à l’approche de l’hiver.

En France comme ailleurs, les questions du prix de l’énergie et de sa disponibilité sous différentes forms (électricité, gaz, fioul, bois…) créent des inquiétudes, tant pour le chauffage que pour les usages courants.

Et face à cette montée des incertitudes liées à l’inflation, des tendances annexes se renforcent, comme les recherches autour des économies d’énergie, de l’utilisation de produits d’occasion ou reconditionnés et pour’écoè-gestes, associant ainsi écologie et plus grand respect de la planète, en des temps où cette dernière est particulièrement malmenée.

.

Leave a Comment