Google retarde encore son projet de supprimer les cookies tiers sur Chrome.

Google a expliqué qu’il avait besoin de plus de temps pour examiner de nouveaux outils de la Privacy Sandbox conçus pour remplacer les traceurs publicitaires considérés comme trop intrusifs. La société américaine prévoit de supprimer les cookies tiers sur Chrome au second semestre en 2024 et non en 2023.

Cependant, ces traceurs publicitaires devraient prendre fin depuis 2019 et disparaître en 2022 puis en 2023. Désormais, Google envisage d’éliminer les cookies tiers sur Chrome au second semistre en 2024.

L’annonce intervient alors que la société américaine, qui a lieu le 27 juillet 2022, a expliqué qu’elle souhaitait étendre les tests de la Privacy Sandbox. Le program a été conçu pour offrir une alternative au ciblage publicitaire jugé trop intrusif.

Une décision price par les autorités.

Source : ZDNet

Plus tôt cette année, l’Autorité britannique de la concurrence et des marchés (CMA) a confirmé l’engagement juridiquement contraignant de Google de garantir que cette nouvelle politique en matière de cookies n’abuse pas le droit de la concurrence.

En effet, la société s’est spécifiquement engagee à appliquer les memes règles à ses produits que les sociétés tierces et à informer l’autorité britannique des futures modifications.

Après cette validation, la société américaine a commencé à tester sur sa Privacy Sandbox. Google assure, par l’intermédiaire de son vice-president de Privacy Sandbox Anthony Chavez qu’il est nécessaire d’:

« Avoir plus de temps pour évaluer et tester les nouvelles technologies proposées dans la Privacy Sandbox. »

De plus, Google assure aussi que cela est conforme aux exigences de l’autorité britannique pour que ces technologies soient efficaces et protègent la confidentialité des utilisateurs. En fait, les entreprises ont largement le temps d’utiliser ces nouveaux outils.

Actuellement, Privacy Sandbox présente trois API disponibles pour les développeurs. Les Topics associent chaque utilisateur à un thème basé sur trois semaines de navigation.

En effet, le dispositif Feldge cible le processus d’enchères publicitaires, en s’appuyant sur un serveur “tiers de confiance”. Et aussi pour stocker toutes les données d’enchères et les budgets d’une campagne publicitaire. Enfin, les rapports d’attribution mesurent à quel moment un clic ou une vue d’annonce entraîne une conversion.

Des tests accélérés.

Google souhaite avoir accès à diverses API Privacy Sandbox dans Chrome d'ici le troisième trimestre 2023.
Source : Nextren – Grid.ID

Anthony Chavez a souligné que :

» Les développeurs peuvent déjà tester ces API dès aujourd’hui, et à partir de début août les essais de Privacy Sandbox s’étendront à des millions d’utilisateurs dans leons monde, laugment de nous’ long l’année et jusqu’en 2023. »

Sur le plan économique européen, les utilisateurs doivent obtenir leur consentement avant d’être inclus dans le test. Pour les autres pays, les utilisateurs doivent informer Google s’ils ne souhaitent pas participer au test.

Google souhaite avoir accès à diverses API Privacy Sandbox dans Chrome d’ici le troisième trimestre 2023. Cependant, il envisage de supprimer les cookies tiers au cours du second semistre 2024.

En effet, plusieurs groupes de presse ont fait appel à un recours contre la nouvelle politique, dont la vente d’espaces publicitaires cibles est l’une de leurs principales sources de revenus.

Cookies tiers, quel est le problème ?

Les cookies tiers sont l’une de nombreuses technologies de suivi fournies par des tiers comme Google. Pour cela, vous pouvez utiliser sur votre site web pour tirer parti des solutions d’analyse. De plus , vous pouvez profiter aussi des plateformes de marketing et des intégrations de médias sociaux.

Toutefois, les cookies tiers ne servent pas seulement à vous et à votre site internet. En fait, ils servent aussi leurs fournisseurs, et l’ensemble de secteur AdTech tourne autour de la collecte massive de données, de l’analyse et des enchères en temps réel.

En échange de services optimisés sur votre site internet, plusieurs cookies tiers accumulent de grandes quantités de données personnelles de vos utilisateurs. Ensuite elles sont envoyées, échangées et vendues dans le secteur de la publicité en ligne.

En effet, les données personnelles collectées par les cookies tiers incluent les adresses IP personnelles, l’historique de recherche et de navigation sensible, les détails spécifiques sur les appareils et les informations particulières sur la familles lesté, la cro santé, convictions, religiuses, etc.

Leave a Comment