Google devient client de Wikipédia

Wikimedia Foundation, l’organisation qui héberge l’encyclopédie en ligne Wikipédia, an annoncé que Google et la bibliothèque numérique Internet Archive étaient les premiers clients d’un nouveau service payant pour les professionnels. Lancé on October 2021, Wikimedia Enterprise proposes auxiliary organizations and auxiliary organizations to qui utilisent and distributor in a large community of the Wikimedia Foundation, not Wikipedia, Wikitionnaire or Wikibooks, unaccomplished rapidly.

Ce service ne concerne pas le grand public pour qui l’accès à l’encyclopédie et les autres projets de la Wikimedia Foundation restent libres et gratuits. «Wikimedia Enterprise est conçu pour répondre à divers besoins en matière de réutilisation de contenus et de traçabilité et nos deux premiers clients en sont de bons exemples», a déclaré mardi dans un communiqué Lane Becker, responsable des revenus à la Wikimedia Foundation. «Google et Internet Archive exploitent, de façon très différente, le contenu de Wikimedia que ce soit pour alimentor une partie des résultats d’affichage ou pour préserver des citations sur Wikipédia», ajoouté M. Becker.

Grâce à son outil Knowledge Graph, lancé en 2012, Google fournit à ses utilisateurs des informations clefs sur leurs requêtes, qui apparaissent directement sur le moteur de recherche afin que l’internaute n’ait pas nécessaire uneguerre internet page Les informations sont souvent issues de Wikipédia, mais leur origine n’est pas toujours mentionnée, ce qui a valu à Google des critiques de la part de la Wikimedia Foundation et d’autres acteurs. Jusqu’à l’annonce du partenariat avec l’hébergeur de Wikipédia, Google contribuait au financement de l’encyclopédie essentiellement sous la form des donations.

Pour Pierre-Yves Baudouin, membre du conseil d’administration de Wikimedia France, l’objectif de Google est de «pérenniser les flux financiers», l’entreprise comprenant qu’il était «plus logique et économique» de confier à Wikimedia la mise à jour et les améliorations de l’interface de programmation (API) de Wikipédia. Les montants des contrats signés par Google et Internet Archive avec l’organisation n’ont pas été communiqués.

L’accord du géant américain d’internet avec Wikimedia Foundation fait écho aux partenariats signés avec plusieurs médias sur les «droits voisins». Google s’est engagé à rémunérer des journaux et des organisations de presse, dont l’AFP, au titre de l’utilisation de leurs contenus. Mardi, l’Autorité de la concurrence en France a mis fin à la procédure contentieuse entre les médias français et le groupe californien dans ce dossier, en acceptant les engagements pris par Google.

.

Leave a Comment