Rory McIlroy entre dans l’histoire avec une troisième FedEx Cup

Après un duel incroyable lors du dernier tour face à Scottie Scheffler, Rory McIlroy devient le premier homme de l’histoire à remporter trois fois la FedEx Cup, synonyme de bonus de 18 millions de dollars, avec deux coups d’avance ro unle mondial et le Sud-Coréen Sungjae Im.

Quelle incroyable dernière journée de la saison américaine ! Et quel champion ! Rory McIlroy remporte le Tour Championship, la finale de la saison du PGA Tour, et devient le premier joueur à gagner trois fois la FedEx Cup (devançant maintenant) Tiger Woods, seul homme à posséder une paire de FedEx Cup). Le Nord-Irlandais a pourtant failli dire adieu au titre dès son premier coup de la semaine avec une mise en jeu au 1 jeudi hors-limit. Avec un triple-bogey au 1 et un bogey au 2, le numéro quatre mondial comptait même dix coups de retard sur Scottie Scheffler, avant même le départ de ce dernier, à cause du classement spécifique au départ du Tour Championship. Mais Rory McIlroy est un immense champion qui a déjà marqué l’histoire du golf et qui continue à se forger une place au panthéon au fur et à mesure de ses victoires.

Un duel intense toute la journée

Après un troisième tour achevé dimanche matin, McIlroy comptait encore six coups de retard sur Scheffler au départ du dernier tour. Le duel en dernière partie entre les deux hommes était exceptionnel dès le trou numéro 2 et le quadruple vainqueur en Majeur aligné trois birdies d’affilée (5, 6 et 7) pour recoller au leader à -20. Scheffler reprenait les commandes avec un birdie sur le terrible trou numéro 8. Mais McIlroy plantait le drapeau au 12, avant de rentrer un putt de huit mètres au 15 pour recoller à son adversaire. Un putt magic !

La magie continuait d’opérer en faveur du golfeur de 33 ans avec un chip freiné par le mât au 16. 16 et au 18 et un coup de perdu à chaque fois (il a terminé dernier au classement des sorties de bunker cette semaine).

Un ambassadeur de rêve pour le PGA Tour

Avec quatre victoires (dont le Masters d’Augusta) et dix top 5 cette saison, Scottie Scheffler mérite amplement sa place de numéro un mondial. Mais il a été battu par un Rory McIlroy de gala qui empoche les 18 millions de dollars promis au vainqueur de la FedEx Cup. Un montant record qui se veut particulièrement gargantuesque pour contrer le circuit dissident du LIV. Et le PGA Tour ne pouvait d’ailleurs pas rêver d’un meilleur vainqueur cette semaine pour faire la promotion du PGA Tour. « Quelle semaine! Et quelle journéesouriait McIlroy. C’est un grand moment pour moi et aussi pour le PGA Tour. Nous avons tous eu une année difficile. Je pense que nous avons prouvé que c’est le meilleur circuit du monde. » On saura dans quelques semaines quels effets ont ces paroles et cette victoire sur le nouvel ordre du golf mondial.

Sungjae Im deuxième ex aequo

Derrière ce duo d’enfer, Songjae Im est presque passé inaperçu… pour finalement terminer deuxième à un coup, aux côtés de Scheffler ! Ses deux chips manqués de suite au 14 pour un double-bogey resteront en travers de la gorge du Sud-Coréen qui termine à une brillantissime deuxième place inespérée.

En manque de réussite au putting, Xander Schauffele termine au pied du podium de la saison, devant le surprenant Max Homa et Justin Thomas. L’Autrichien Sepp Strakavainqueur du Honda Classic et deuxième de la première des trois épreuves des playoffs de la FedEx Cup, finit à une flatteuse septième place.

Deux semaines de pause… et de guerre des circuits

La saison américaine prend fin comme d’habitude à East Lake, avant de reprendre dans trois semaines. Les regards seront maintenant tournés vers le DP World Tour avant son tournoi fétiche de Wentworth (du 8 au 11 septembre, deux semaines avant l’Open de France)… ou vers le LIV qui va tenter de conserver les grands absents du Tour Championship.

Le classe

(Photo Sam Greenwood/Getty Images/AFP)

Leave a Comment