Soyaux (2-1): Sonia Bompastor “reste sur sa faim”

Sonia Bombastor (Photo by FRANCK FIFE / AFP)

Plutôt mécontente de la prestation de son équipe face à Soyaux (2-1), Sonia Bompastor a trouvé à redire, notamment sur l’exigence et la rigueur de ses joueuses en fin de partie. Malgré tout, l’entraîneure a noté des points positifs avec le nouveau système mis en place.

Sonia Bompastor sur le succès de l’OL face à Soyaux (2-1)

“On va retenir la victoire. On s’était fixé cet objectif pour notre première à domicile, mais pas seulement. Dans le contenu du match, on voulait montrer des choses intéressantesment offensive et défensivement. contrariée par le but encaissé en fin de match. On doit faire mieux que ce dimanche. On a manqué d’exigence, de concentration et de rigueur. Nous n’avons pas défendu en avançant et on a laissé les joueuses. passer devant

Les deux mi-temps ont été différentes. Sur le plan offensif, la deuxième période était plus intéressante. On a eu beaucoup de situations pour centrer. Défensivement, on a mis moins d’exigence après la pause, avec notamment ce but encaissé. Sur les 45 premières minutes, Soyaux n’est pas très dangereux. On a globalement manqué d’efficacité.”

L’apport des remplaçantes

“Il n’y a pas de regrets par rapport à cela (des éventuelles entrées trop tardives). Avec le staff, on s’est aussi fixé des objectifs à ce sujet. La saison est chargée, en octobre, novembre et décembre nous allons jouer tous les trois jours. On aura besoin de tout l’effectif. C’est un moyen d’impliquer toutes les joueuses, mais aussi de garder de la fraîcheur physique et mentale.”


“Je reste convaincue que ce schéma peut nous convenir”


Le 4-4-2 losange

“On sait que les filles ont encore besoin d’automatismes et de repères dans cette organisation. Ce système amène de la densité axiale, et par rapport à ça, on tirera les enseignements du match. Il nous a manquét de la justesse cette supériorité au milieu et les décalages qui peuvent faire mal à l’adversaire. Lorsqu’on a les bonnes positions, si la justesse technique n’est pas là, c’est plus difficile. On va continue de travailler car je reste convaincue schéma peut nous convenir.

Il ya quelques complémentarités qui sont intéressantes. Je pense que sur l’ensemble de la rencontre, nous nous sommes procurées beaucoup de situations, notamment en utilisant la profondeur. Il ya donc de bonnes choses. Avec plus d’efficacité, l’analyse aurait été différente. Ne nous alarmons pas et retenons les bons enseignements de cette affiche.”

Le retour de Wendie Renard

“Nous sommes ravies. On connaît son importance dans l’équipe et au club. C’est une leader et nous sommes contentes de la retrouver. Elle a pu jouer 30 minutes pour récupérer du rythme, l’idée est de continuer à travailler la semaine prochaine et qu’elle puisse revenir la plus performante possible. (Sur le capitanat) C’était naturel, la hiérarchie est bien établie et les filles savent qu’il ya plusieurs leaders dans le groupe. Je m’appuie sur elles et Endler a logiquement redonné le brassard à Wendie, ce qui me va bien. “

Leave a Comment