Neymar laisse Lyon en vie

L’ESSENTIEL

  • L’Olympique Lyonnais reçoit le PSG, dimanche soir, pour le choc de la 8e journée de Ligue 1.
  • Un sacré défi pour les Lyonnais, qui restent sur deux défaites d’affilée et commencent à sentir la pression d’une nouvelle saison loin de leurs ambitions.
  • De son côté, le PSG entend poursuivre sa marche en avant et montrer face à un club qui reste prétendant au podium final qu’il ne laissera personne contester sa supériorité sur la plan national.
  • Les compos propables:

OL : Lopes – Gusto, Mendes, Lukeba, Tagliafico – Tête, Caqueret, Tolisso, Toko Ekambi – Lacazette, Dembélé.

PSG : Donnarumma – Ramos, Marquinhos, Danilo – Hakimi, Verratti, Vitinha, Nuno Mendes – Messi, Mbappé, Neymar.

74e : Allez on va enfin voir Cherki à la place de Tête abominable toute la soirée. C’est l’ami Toko, guère plus en réussite, qui va encore jouer tout le match. Essencenel. JRA remplace Caqueret en même temps

71e : OH NEYMAR BEAUCOUP TROP SUFFISANT!!!

Le Brésilien doit la mettre petit filet sans cligner des yeux après une action assez hallucinante de Mendes qui avait résisté à tout le monde, mais il tire droit sur Lopes qui n’en revient pas

68e : Thiago Mendes qui sauve la patrie sur ce ballon en profondeur pour la fusée Kylian. Encore Tête absolument catastrophique mais Peter Bosz ne bouge pas. J’ai pas de mots

65e : Caqueret beaucoup de volume mais sur ces matchs-là tu vois ce qui lui manque balle au pied. Un Houssem Aouar dans son prime ce serait autre chose

63e : Beaucoup beaucoup de ballons dans la surface parisienne mais tout ça est très imprécis techniquement, que ce soti Caqueret ou Toko Ekambi. L’OL a la place pourtant

61e : Verratti va pas pouvoir continue faut le changer là Totof. Il a pris un coup derrière le mollet de Dembélé de façon involontaire. C’est Mukiele qui rentre, je sais pas trop à quoi l’organisation parisienne va ressembler du coup. Danilo au milieu sans doute

58e : On arrive dans un petit temps faible, il va falloir un peu de coaching pour réanimer tout ça. Galtier commence avec Vitinha à la place de Fabian Ruiz alors que Verratti boîte bas. Bizarre

55e : Sans Tolisso, le milieu lyonnais n’a pas la même qualité de passe pour alerter Dembélé dans le dos de Danilo. Dommage parce que le milieu parisien a largement baisse de ton au pressing

53e : Verratti à terre après un gros pressing de Lacazette. Lyon essaie de piquer à chaque récupération de balle, mais Paris joue à cache-cache depuis la reprise

51e : Tête il doit faire mieux que ça sur les qqes ballon exploitables qui lui arrivent. Il avait le temps de la dosier pour Dembélé mais l’ouverture est trop longue et c’est Donnarumma qui sort bien

48e : LUKEBA SUR SA LIGNE!!!!

PAris encore démoniaque sur l’entame, Center parfait de Mendes, Messi envoie tout le monde à la piscine à vagues, mais sa louche est repoussée par Lukeba qui s’était placé pile au bon endroit

46e : Allez ça va repartir avec un changement lyonnais. Tolisso, pourtant plutôt bon à mon sens, laisse sa place au jeune Lepenant. Sûrement un souci physique pour l’ancien munichois

45e : Mi-temps au Parc OL. Super match de foot, avec deux équipes qui se livrent beaucoup, avec des temps forts pour tout le monde. Lyon ne démérite pas, mais on sent que ça peut mal tourner en cas de 2e but parisien un peu trop vite en deuxième mi-temps

43e : Les Lyonnais souffrent un peu physiquement en cette find e première mi-temps, ils seraient pas malheureux de rentrer au vestiaire avec un seul but dans la musette

41e : Lacazette je sais pas combien de temps il va tenir à défendre comme un dératé, mais parfois il est autant numéro six que numéro dix ce soir

39e : KYLIAN TROP COLLECTIF!!!!

Paris pas loin de tuer le game sur un contre éclair mais Mbappé la joue presque top généreux alors qu’une bonne sacoche sous le center de Lopes. Allez on prend pour le suspense, mais NEymar encore à l’origine, quel homme

36e : L’appel contre-appel de Toko à montrer dans toutes les écoles comme on dit. Dommage que l’action aboutisse à une frappe contrée de Tete, qui fait systématiquement le même choix faut dire…

33e : OH LOPES LE COUP DE CHAUD

Mbappé dépose la 2CV de Caqueret sur la gauche, il center dans les six mètres et Le gardien lyonnais pas loin de se la mettre dans son but…

32e : Le match a pris une autre dimension depuis la fin du premier quart d’heure. l’OL est sur un fil mais une égalisation serait pas scandaleuse

30e : OH LACAZETTE QUI ENVOIE RAMOS EN COUCHETTE

Les Lyonnais se réveillent drôlement là, après une interception juste à temps de Mendes devant Mbappé dans sa surface. D’abord LAcazette qui sollicite Donnaruma après un crocher d’anthologie sur Ramos, puis Toko à côté…

28e : La frappe enroulée de Toko qui s’envole. Enfin une action positive de Tete qu’on ne voit pas beaucoup sur son côté droit. Mais il est présent pour aider Gusto à pas trop prendre la marée sur NEymar

26e : Paris calme tout ça avec une longue séquence de possession soporifique comme on aime. Heureusement que le public siffle j”allais pioncer

23e : Gros temps fort lyonnais qui aurait dû se terminer par un but. Dans un match comme ça contre une équipe comme ça, si t’es pas un efficace, tu t’en sortiras minimum pas

21e : OH LACAZETTE QUI CROOOOOOOQUE

Passe magnifique de Tolisso dans l’espace, la spéciale du champion du monde, et inexpliquablement Lacazette décroise sa tête à côté, à trois mètres du but…

20e : Ah j’allais presque m’emballer pour ce contre lyonnais, le premier. Mais Dembélé se trompe de côté dans sa remise pour Toko, alors que Lacazette attendait de l’autre côté…

17e : Les Lyonnais sont ridicules pour le moment faut le dire. Sans faire de l’acharnement gratuit, je vois pas comment ce coach peut continue après plus d’un an à faire jouer son équipe aussi médiocrement

15e : Mbappé trop mou pour planter Lopes ! Encore un magnifique mouvement parisien, à moins que ce soit Lyon qui soit très mauvais, difficile de me rendre compte.

12e : Il ya toujours le risque de me faire démentir par ce sport de salopio mais je vois bien Paris nous en mettre cinq ce soir comme ça régale là

10e : MESSI ENCORE PRESQUE LE MÊME

Neymar décalé sur la gauche qui la remet tranquillement en retrait, c’est un miracle total si un pied lyonnais la repousse sur Fabian Ruiz, qui lui-même est contré presque par hasard. L’OL pas loin de craquer totalement

8e : Pouah Danilo qui envoie Tête dans le Rhône sur un duel à l’épaule dans la surface. Paris largement au-dessus dans l’intensité pour le moment

6e : Première attaque parisienne, et déjà la défense lyonnaise se fait trouer tellement facilement. Un pressing un peu manqué sur Messi, ça combine avec NEymar qui lui remet pour un plat du pied qu’il a mis au fond mille fois dans sa vie…

5e : MESSSSSSSSSSSSSSSSSSIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

3e : Début de match prudent des Lyonnais qui se contentent de faire tourner le ballon sans prendre de risques dans les transmissions. On sent que la moindre perte de balle peut coûter cher

1e : ON EST PARTIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIS

20h41 : Une ambiance toujours à la hauteur au Groupama pour les grandes soirées

20h32 : Sachez qu’on live évidemment la finale de basket

N’hésitez pas à zapper entre les deux, nos audiences vous remercient

20h25 : Côté parisien, pas d’immense surprise, si ce n’est la première titularisation de Fabian Ruiz à la place de Vitinha, qui a sans doute besoin de souffler un peu

20h23 : La compo lyonnaise est tombée, peut-être la dernière de Bosz qui sait. L’entraîneur néerlandais opte pour rajouter un attaquant à côté de Lacazette. Ca a le mérite d’être ambitieux, au moins. Suicidaire? A voir

20h20 : Salut les minutos et les minutas, je débarque après 2h dans ls bouchons, quel enfer la région parisienne le dimanche. Jérémy en direct du Parc OL, moi-même devant mon écran, 20 minutes sort les grands moyens ce soir !

13 h : Pour vous faire patient jusqu’à 20h45, voici ci-dessous notre sujet d’avant-match sur le cas Thiago Mendes, à l’OL, symbole de beaucoup de maux dans la politique sportive (pas seulement de recrutement) du club lyonnais . A tout bientôt.

9h45 : Les enjeux du match

Au coup d’envoi, la pression sera assurément sur les Lyonnais, qui restent sur deux revers la semaine passée à Lorient et Monaco. Le fonds de jeu est inquiétant, l’avenir de Peter Bosz sujet aux interrogations, les progrès se faisant discrets alors que le Suisse entame sa deuxième saison sur le banc. Dans ces conditions, la venue du tout-puissant PSG, toujours invaincu cette saison, peut appraître comme un cadeau empoisonné. Il peut égallement servir de déclic à l’OL, à qui il manque un match référence pour se libérer totalement. Oui, ça ressemble fort à un quitte ou double, et nous on aime ça.

>> Rendez-vous vers 20h30 pour suivre cette belle affiche ensemble…

Leave a Comment