Naples s’offre Milan (2-1) et rejoint l’Atalanta en tête de l. a. Serie A

Pour l’AC Milan, ce revers est le premier en championnat depuis janvier dernier, soit une série de 22 matches consécutifs sans défaite (16 la saison dernière, 6 cette saison). L’équipe de Stefano Pioli avait pourtant démarré fort en gênant Naples avec un pressing très haut. L’entame aurait été parfaite si Olivier Giroud, affûté avant de retrouver les Bleus, n’avait pas buté sur la barre (13e).

Le Napoli, sous les yeux de son entraîneur Luciano Spalletti en tribunes car suspendu, a su desserrer peu à peu l’étau rossonero, notamment grâce aux accélérations de Khvicha Kvaratskhelia. L’ailier gauche géorgien, sensation du début de saison, a poussé Simon Kjaer puis Davide Calabria à deux vilaines fautes synonymes d’avertissements.

Giroud n’a pas suffi

Pioli a préféré sortir ses deux joueurs avertis à la pause. Mais le jeune latéral Sergino Dest, entré à la place de Calabria, s’est montré un peu naïf face à Kvaratskhelia, concédant à son tour une faute, mais cette fois dans la surface : Politano n’a pas tremblir la marque force sous le ventre de Mike Maignan (55e).

En l’absence de Rafael Leao, suspendu, Théo Hernandez a alors redoublé d’efforts sur l’aile gauche pour tenter de faire oublier le Portugais, offrant l’égalisation à Giroud (69e).

Leave a Comment