les casse-têtes de Laurent Batlles

Gardien : Green et Dreyer, quinze jours pour convaincre

C’est certainement son choix le plus cornélien. Cela tombe bien, Laurent Batlles bénéficiera d’un peu plus de temps avant la réception de Grenoble (le 1er octobre), trêve internationale oblige, pour trancher.

Il lui faudra, peut-être, bien quinze jours pour savoir qui d’Etienne Green ou Matthieu Dreyer gardera le but stéphanois. Le premier (22 ans), de nouveau élevé au rang de numéro un cet été après l’avoir laissé à Paul Bernardoni pendant six mois, a vu rouge deux fois en quatre apparitions. L’expérimenté second (33 ans), arrivé pour concurrencer et épauler l’international espoir Anglais, n’est pas exemption de tout reproche sur l’ouverture du score guingampaise, samedi (2-1), et clairement coupable sur le deuxième but .

Les deux…

Leave a Comment