l’émir du Qatar promet un accueil « sans discrimination » des supporteurs de soccer

A l’occasion de l’Assemblée générale des Nations unies, qui s’est ouverte mardi 20 septembre à New York, l’émir du Qatar Cheikh Tamim Ben Hamad Al Thani a déclaré que son pays accueillera tous les supporteurs « sans discrimination » lors du Mondial de football qui se déroulera du 20 novembre au 18 decembre.

L’homosexualité étant illégale dans cet Etat du Golfe, de nombreuses associations de supporteurs et des fédérations, emmenées par la Norvège, se sont inquiétées du sort des visiteurs LGBT+. Alors que les appels au boycott de la compétition se multiplient, pour dénoncer les conditions de travail sur les chantiers et le traitement réservé aux minorités, l’émir a assuré que « le peuple qatari accueillera à bras ouverts les fans de football de tous horizons».

Lire aussi: Article réserve à nos abonnes Appels au boycott : « Le Mondial au Qatar, c’est la (grosse) goutte qui fait déborder la coupe »

A moins de deux mois du début du Mondial, les propos de Cheikh Tamim Ben Hamad Al Thani sonnent ainsi comme une tentative de rassurer la communauté homosexuelle et transgenre sur l’accueil qui lui sera fait dans le pays. Le peuple qatari « ouvrira ses portes à tous les supporteurs, sans discrimination, pour qu’ils puissent profiter des matchs de football et de l’atmosphère extraordinaire du tournoi »a promis l’émir devant l’assemblée des dirigeants mondiaux réunis à l’ONU.

« Nous ne croyons pas aux démonstrations publiques d’affection, mais nous sommes égallement convaincus de la nécessité d’accueillir tout le monde, quelle que soit son origine », avait déclaré lundi le secrétaire général du comité d’organisation du Mondial, Hassan Al-Thawadi, lors d’une conférence de presse. De son côté, la FIFA avait réaffirmé le même jour que les drapeaux arc-en-ciel, symboles de la communauté LGBT+, seraient autorisés autour des stades.

Lire aussi: Mondial 2022 au Qatar : Amnesty International demande à la FIFA d’indemniser les ouvriers

Le Monde avec AFP

Leave a Comment